Prison de Fresnes : un projet d'attentat de deux détenus déjoué

Deux hommes radicalisés de 28 et 22 ans ont été mis en examen : ils préparaient un attentat en prison, à la maison d'arrêt de Fresnes (Val-de-Marne). Ils souhaitaient passer à l'action dès leur libération, qui était imminente.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Derrière les barreaux de leur cellule à Fresnes (Val-de-Marne), deux hommes, un Camerounais de 28 ans et un Français de 22 ans, projetaient un attentat. Le plus âgé devait être libéré ce mardi 10 octobre, l'autre dans la semaine. Lors de discussions entre eux, ils évoquaient leur volonté de tuer ou de prendre en otage, notamment des surveillants pénitentiaires ou des policiers.

Surveillés depuis novembre 2016

Les deux détenus étaient connus pour leur radicalisation, et surveillés depuis novembre 2016 par les renseignements intérieurs. Les services antiterroristes ont laissé les hommes multiplier les contacts par téléphone et par messagerie cryptée, notamment avec un individu situé à Raqqa, en Syrie. Les personnels pénitentiaires font aujourd'hui part de leur inquiétude. "Nous n'avons pas arrêté d'avoir des coups de téléphone des collègues, qui nous parlent de leur peur : 'que se serait-il passé si l'attentat n'avait pas été déjoué?'", témoigne Thierry Unn-Toc, syndicat FO-pénitentiaire. Les deux hommes ne sont pas entrés en prison pour radicalisation, mais pour des faits de vol et de braquage. Une affaire qui pose donc une nouvelle fois la question de la radicalisation en prison.

Le JT
Les autres sujets du JT
Mis en examen vendredi 6 octobre 2017, les deux suspects étaient incarcérés à la maison d\'arrêt de Fresnes (Val-de-Marne).
Mis en examen vendredi 6 octobre 2017, les deux suspects étaient incarcérés à la maison d'arrêt de Fresnes (Val-de-Marne). (PATRICK KOVARIK / AFP)