Paris : les fouilles autorisées dans les transports

Depuis l’attentat de Saint-Pétersbourg (Russie), la région parisienne a décidé de renforcer la sécurité dans les transports en commun. Désormais, la police a le droit de fouiller sans motif les sacs et les bagages de tous les passagers.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Pour la première fois ce mercredi 5 avril, dans cette gare parisienne, les policiers ont fouillé les sacs et les bagages des passagers. Et cette fois, il ne s’agit plus d’un simple coup d’œil, mais d’une vraie inspection minutieuse. Le contrôle dure quelques secondes, juste avant l’accès aux quais. En principe, les policiers ne peuvent fouiller que les personnes recherchées ou celles prises en flagrant délit.

Des passagers divisés

Aujourd’hui, le préfet de police de Paris les autorise à effectuer des contrôles sans motif. "Cet arrêté nous permet de fouiller les effets personnels des passagers, sous le contrôle d’un officier de police judiciaire", détaille le commissaire Thierry Hué-Lacointe, de la brigade des réseaux ferrés. De nouveaux contrôles qui agacent certains passagers. "En ce moment, avec tout ce qui se passe, c’est normal. Mais tous les jours, à force, c’est relou (sic)", témoigne un jeune homme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une rame de métro de la ligne 12 à la station Montparnasse, à Paris, le 30 novembre 2016.
Une rame de métro de la ligne 12 à la station Montparnasse, à Paris, le 30 novembre 2016. (MAXPPP)