Trois hommes arrêtés lors des opérations à Bruxelles en lien avec l'attentat déjoué en France

Jeudi, un projet d'attentat en France a été déjoué, avec l'interpellation d'un jihadiste présumé.

Une opération antiterroriste est menée à Bruxelles, le 25 mars 2016.
Une opération antiterroriste est menée à Bruxelles, le 25 mars 2016. (MAXPPP)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce qu'il faut savoir

Plusieurs opérations antiterroristes ont été lancées, vendredi 25 mars dans l'après-midi, dans les communes de Schaerbeek, Forest et Saint-Gilles, près de Bruxelles (Belgique). Trois suspects ont été arrêtés lors de ces interventions, annonce le parquet fédéral belge. Ces interpellations sont liées à l'enquête sur le projet d'attentat en France, déjoué jeudi avec l'arrestation d'un jihadiste présumé en région parisienne.

Trois arrestations dans des communes de Bruxelles. Trois personnes ont été arrêtées à Forest, Saint-Gilles et Schaerbeek, dans le cadre de l'enquête conduite à la suite de l'attentat déjoué la veille à Argenteuil, a annoncé le parquet fédéral belge. Deux des suspects arrêtés ont été blessés à la jambe dans ces opérations.

Reda Kriket, le suspect interpellé en France. Un ancien braqueur, Reda Kriket, 34 ans, a été interpellé jeudi à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). Il est soupçonné d'avoir projeté un attentat "à un stade avancé" en France. Pour le moment, "aucun élément tangible ne relie ce projet aux attentats de Paris et de Bruxelles", a affirmé le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve.

Des armes découvertes. Lors d'une perquisition menée dans l'appartement d'Argenteuil (Val-d'Oise) occupé par Reda Kriket, plusieurs fusils d'assaut, dont des kalachnikovs, et des explosifs, dont du TATP, ont été retrouvés.

Le live

Suivez le live et réagissez en direct
#ARGENTEUIL

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #ARGENTEUIL

00h09 : Je vous laisse avec un dernier point sur les informations importantes de la soirée.

Pour l'avant-dernier match avant l'annonce des sélectionnés pour l'Euro 2016, les Bleus l'ont emporté 3-2 aux Pays-Bas. Un match marqué par l'hommage à Johan Cruyff, légende du foot hollandais, ainsi que, côté français, par la première sélection de N'Golo Kanté.

Le réseau des attentats de Paris et Bruxelles est "en voie d'être anéanti", affirme François Hollande, mais il y a "d'autres réseaux". Trois personnes ont été arrêtées à Bruxelles en lien avec l'attentat déjoué hier après l'arrestation de Reda Kriket et la découverte d'explosifs à Argenteuil (Val-d'Oise).

Les Etats-Unis ont annoncé avoir tué Abdel Rahmane Al-Qadouli, le numéro deux de l'Etat islamique, dans un raid des forces spéciales.

Hier, un lycéen manifestant contre la loi Travail a été frappé par un policier. Des jeunes protestant contre cet acte de violence ont jeté des projectiles sur deux commissariats parisiens, dans les 10e et 19e arrondissements, et pillé des supermarchés du 19e. Une personne a été interpellée.

20h10 : Nouveau point sur les principales informations de la journée.

Le réseau des attentats de Paris et Bruxelles est "en voie d'être anéanti", affirme François Hollande, mais il y a "d'autres réseaux". Trois personnes ont été arrêtées à Bruxelles en lien avec l'attentat déjoué hier après l'arrestation de Reda Kriket et la découverte d'explosifs à Argenteuil (Val-d'Oise).

• Les Etats-Unis ont annoncé avoir tué Abdel Rahmane Al-Qadouli, le numéro deux de l'Etat islamique.

L'armée syrienne a repris à l'Etat islamique la citadelle de Palmyre, a annoncé la télévision syrienne, qui diffuse des images des soldats du régime.


Hier, un lycéen manifestant contre la loi Travail a été frappé par un policier. Des jeunes protestant contre cet acte de violence ont jeté des projectiles sur deux commissariats parisiens, dans les 10e et 19e arrondissements, et pillé des supermarchés du 19e. Une personne a été interpellée.

19h05 : Boulogne-Billancourt, Argenteuil, Schaerbeek… L'enquête sur l'attentat déjoué en région parisienne, hier, tend à confirmer les liens entre les jihadistes belges et français. Mais comment une arrestation à Boulogne-Billancourt a-t-elle conduit à une opération antiterroriste à Bruxelles ? Voici les premiers éléments de réponse.





(ALPHA CIT / CITIZENSIDE / AFP)

17h35 : #BRUXELLES François Hollande annonce que le réseau des attentats de Paris et Bruxelles est "en voie d'être anéanti", mais il y a "d'autres réseaux".

16h59 : "Il était assis à l'arrêt du bus avec sa fille, il avait un sac". Un témoin qui a assisté à l'opération policière à Schaerbeek raconte ce qu'il a vu.


16h58 : On fait le point sur ce qui s'est passé à Bruxelles aujourd'hui :

Trois personnes ont été "neutralisées", une à Schaerbeek, une à Forest et une à Saint-Gilles, trois communes de Bruxelles. Deux d'entre elles ont été blessées.

• Selon des sources non identifiées citées par la RTBF, l'homme arrêté à Schaerbeek à une station de bus, qui n'a pas obtempéré aux ordres de la police, était en possession d'une valise contenant des explosifs.

• Ces opérations sont en lien avec la perquisition menée hier à Argenteuil (Val-d'Oise) et l'arrestation de Reda Kriket.

16h10 : Le Monde détaille l'arsenal retrouvé lors de la perquisition du domicile de Reda Kriket à Argenteuil : cinq kalachnikovs, un fusil-mitrailleur, huit chargeurs d'AK-47, sept armes de poing, ainsi que de très nombreuses munitions. "Ont également été trouvés de nombreux éléments électriques et chimiques, parmi lesquels une quantité importante d'acide et trois bouteilles d'eau oxygénée et d'acétone", note le quotidien du soir.

15h46 : Les unités spéciales de la police fédérale ont pénétré dans une habitation autour de la place Meiser de Schaerbeek en Belgique. Voici les images montrant un robot de déminage.

15h42 : Selon le procureur cité par la RTBF, l'homme arrêté n'est pas Mohamed Abrini.

15h25 : C'est ce que dit en effet le site, mais sans citer ses sources. Restons donc prudents. Mohamed Abrini est recherché pour avoir été vu en compagnie de Salah Abdeslam, le suspect-clé des attentats, deux jours avant les attaques à Paris.

15h22 : Ce suspect arrêté serait Abrani selon Sud Presse.

15h19 : Sud Info publie une vidéo de l'intervention du robot de déminage. On y voit un homme allongé à un arrêt de tram de Schaerbeek, à Bruxelles, avec un sac à la main. Il est visiblement blessé.

15h18 : Un suspect a été arrêté et légèrement blessé lors de l'opération antiterroriste à Schaerbeek à Bruxelles, en lien avec l'attentat déjoué en France après la perquisition à

14h59 : Selon RTL Info, l'homme qui a été neutralisé à Schaerbeek, près de Bruxelles, serait "un gros poisson".

15h00 : Une précision : toute l'opération se déroule en ce moment à Schaerbeek, près de Bruxelles, mais elle est en lien avec l'enquête menée après l'arrestation de Reda Kriket et la découverte d'explosifs à Argenteuil (Val d'Oise).

15h20 : Selon la presse belge et notamment la RTBF, un homme a été "neutralisé" et des explosions ont été entendues. Selon un témoin, interrogé par RTL Info, un corps est à terre à un arrêt de tram.

14h43 : "J'ai entendu comme deux pétards, sans plus. On m'a parlé d'un engin placé dans une voiture. Il serait explosif." La RTBF a recueilli le témoignage d'une riveraine de la place Meiser à Schaerbeek. Une opération de police d'envergure est en cours.

14h43 : L'opération antiterroriste à Schaerbeek près de Bruxelles est liée au projet d'attentat déjoué hier en France, annoncent des sources policières.

10h30 : Nous en savons un peu plus sur l'arsenal retrouvé dans l'appartement de Reda Kriket à Argenteuil. Mais les versions divergent selon les médias. #ATTENTATS

Selon France info, plusieurs kalachnikovs, des armes de poing et de l'explosif TATP ont été retrouvés.


Europe 1 évoque deux kilos d'explosif TATP.


LCI évoque 10 kilos d'explosifs.

09h23 : Un journaliste du Point publie l'avis de recherche (daté du mois de janvier) de Reda Kriket, l'homme arrêté hier à Boulogne-Billancourt et suspecté de préparer un attentat à Paris. Il est âgé de 34 ans et est né à Courbevoie (Hauts-de-Seine). #ATTENTATS

09h08 : Explosions entendues ce matin @VilleArgenteuil Ne vous inquiétez pas, opérations de déminage en cours @GMothron #ATTENTATS

09h08 : Ne vous inquiétez pas @anonyme et @anonyme. Sur Twitter, la mairie de la ville explique que la détonation entendue ce matin est due à une opération de déminage. #ATTENTATS

09h08 : Des nouvelles a Argenteuil suite au gros boom?? #ATTENTATS

09h08 : Nous sommes plusieurs a avoir entendu un gros boom a Argenteuil. Avez vous des infos? #ATTENTATS

08h43 : En juillet 2015, Abdelhamid Abaaoud a été condamné par contumace à Bruxelles à vingt ans de prison dans un procès sur les filières de recrutement de jihadistes de la Belgique vers la Syrie. L'homme arrêté à Boulogne-Billancourt, hier, avait aussi été condamné lors de ce procès, en son absence. Lors de la perquisition de son appartement à Argenteuil, des armes lourdes et des explosifs en petite quantité ont été retrouvés. #ATTENTATS

08h36 : L'homme arrêté hier pour un projet d'attentat avait été condamné avec Abdelhamid Abaaoud à Bruxelles en juillet 2015. #ATTENTATS

08h43 : Arrestation hier d'un homme en région parisienne qui préparait un attentat >> https://t.co/7qR5fLw6gT #ATTENTATS

08h40 : @Anonyme : Le suspect, nommé Reda Kriket, d'après i-Télé, a été interpellé à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). L'opération de police à Argenteuil visait à perquisitionner son appartement situé dans cette commune du Val-d'Oise. La chaîne diffuse sa photo sur Twitter. #ATTENTATS

08h40 : Bonjour,pourquoi parlez vous de Boulogne Billancourt si la personne a été arrêté a Argenteuil? #ATTENTATS

08h41 : @malo : Bernard Cazeneuve a affirmé, hier, que l'homme interpellé "évoluait au sein d'un réseau terroriste qui projetait de frapper la France", sans donner plus de précisions. Selon la chaîne i-Télé, le suspect a déclaré avoir en sa possession "des armes et des explosifs". Je vous invite à lire cet article, qui fait le point sur ce que nous savons de cette arrestation. #ATTENTATS




(GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

08h41 : Bonjour , Avez vous de nouvelles informations sur l'attentat déjoué ? Savez vous quel endroit était visé ? Si des armes et / où des explosifs ont été retrouvé, en quelle quantité ? #ATTENTATS

08h41 : Le suspect aurait été interpellé à Boulogne-Billancourt, dans les Hauts-de-Seine, ajoute la chaîne. Selon France Info, il aurait été condamné par contumace en Belgique pour appartenance à des réseaux terroristes. #ATTENTATS

08h41 : Reda K., le terroriste présumé interpellé hier à #BoulogneBillancourt, était un proche d'Abdelhamid Abaaoud (info @itele) #ATTENTATS

08h41 : Selon i-Télé, l'homme interpellé hier dans le Val-d'Oise au cours de l'opération antiterroriste, était un proche d'Abdelhamid Abaaoud, l'un des terroristes des attentats du 13 novembre. #ATTENTATS

07h20 : Faisons un point sur l'actualité de la nuit :

Un accident entre un minibus et un poids lourd a fait douze morts dans l'Allier, annonce la préfecture. "Les douze passagers du minibus, a priori tous de nationalité portugaise, sont décédés", précise la préfecture dans un communiqué. La situation est à suivre dans notre direct.


Une opération de police est en cours à Argenteuil (Val-d'Oise), en lien avec l'interpellation d'un homme ce matin, a annoncé Bernard Cazeneuve. Cette interpellation a "mis en échec" un projet d'attentat en France, qui était "à un stade avancé", mais pas lié aux attentats de Bruxelles.

Alors que la Belgique a baissé d'un cran son niveau d'alerte, six nouvelles personnes ont été interpellées ce soir dans l'enquête sur les attentats de mardi. Plus tôt, deux ministres ont tenté de démissionner et reconnu des failles dans le suivi de l'un des kamikazes.

Le nombre de demandeurs d'emploi a nettement augmenté, de +1,1%, en février. Une mauvaise nouvelle pour le gouvernement après la baisse du mois de janvier.

43 000 manifestants, en grande partie des lycées et étudiants, ont défilé contre le projet de loi Travail. Les manifestations ont dégénéré en affrontements avec la police dans plusieurs villes, et la vidéo d'un policier frappant un lycéen a déclenché l'ouverture de deux enquêtes.