Bonbonnes de gaz à Paris : une sixième personne placée en garde à vue

Une sixième personne a été interpellée mercredi soir après la découverte de bonbonnes de gaz dans le hall et à l'extérieur d'un immeuble du 16e arrondissement de Paris, le week-end dernier. 

Quatre bonbonnes de gaz ont été découvertes dans le hall et à l\'extérieur d\'un immeuble du 16e arrondissement de Paris, dans la nuit du 29 au 30 septembre 2017.
Quatre bonbonnes de gaz ont été découvertes dans le hall et à l'extérieur d'un immeuble du 16e arrondissement de Paris, dans la nuit du 29 au 30 septembre 2017. (GOOGLE STREET VIEW)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Une sixième personne a été placée en garde à vue mercredi 4 octobre dans l'enquête ouverte à la suite de la découverte de bonbonnes de gaz le week-end dernier dans le 16e arrondissement de Paris, a appris mercredi soir franceinfo, de source judiciaire. Cinq personnes avaient déjà été interpellées, dont au moins une fichée pour radicalisation, a précisé le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb mardi.

Plusieurs bonbonnes de gaz, munies d'un système de mise à feu, ont été découvertes, dans la nuit de vendredi à samedi, dans le hall et à l'extérieur d'un immeuble, situé rue Chanez, dans 16e arrondissement de Paris. C'est un résident, alerté par des bruits et par une forte odeur d'hydrocarbures, qui a prévenu les secours. 

L'enquête ouverte en flagrance a été confiée à la section anti-terroriste de la brigade criminelle et à la DGSI.