Attentat déjoué : trois kilos d'explosif et des armes saisis dans l'appartement des suspects

L'arrestation de Clément Baur et Mahiedine Merabet hier, mardi 18 avril à Marseille (Bouches-du-Rhône), a mis fin à une course contre la montre engagée par les services antiterroristes pour déjouer un projet d'attentat jugé imminent. 

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Clément Baur et Mahiedine Merabet ont été interpellés hier à Marseille (Bouches-du-Rhône). Ils occupaient depuis peu un appartement perquisitionné hier, mardi 16 avril, dans cette résidence. Les enquêteurs y ont découvert un véritable arsenal : trois kilos de TATP, un puissant explosif artisanal, un pistolet mitrailleur et deux pistolets automatiques.

Une vidéo d'allégeance à l'État islamique

Fichés S, les deux hommes étaient dans la ligne de mire des services de renseignement. Originaires du nord de la France, Clément Baur et Mahiedine Merabet ont occupé la même cellule dans la prison lilloise de Sequedin (Nord). Clément Baur, le plus jeune, est un converti. Il se serait radicalisé au contact de la communauté tchétchène à Nice (Alpes-Maritimes). Sa famille avait signalé sa disparition en 2015. Dans l'avis de recherche, il est mentionné qu'il parle couramment russe. Mahiedine Merabet, lui, aurait tenté d'entrer en contact avec le groupe État islamique pour transmettre une vidéo d'allégeance. Les deux hommes visaient-ils un candidat en particulier? À ce stade, aucune cible précise n'a été identifiée par les enquêteurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des soldats, des policiers et des pompiers à Marseille, après l\'interpellation de deux hommes suspectés de préparer un attentat pendant la présidentielle, le 18 avril 2017.
Des soldats, des policiers et des pompiers à Marseille, après l'interpellation de deux hommes suspectés de préparer un attentat pendant la présidentielle, le 18 avril 2017. (BORIS HORVAT / AFP)