Attentat déjoué à Marseille : l'inquiétant profil des suspects

À ce stade de l'enquête, le profil des deux hommes arrêtés hier, mardi 18 avril à Marseille (Bouches-du-Rhône) est considéré comme inquiétant. Les explosifs retrouvés dans leur appartement laissent penser qu'ils préparaient une action particulièrement violente.

France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

L'arrestation de Clément Baur et Mahiedine Merabet met fin à une course contre la montre engagée par les services antiterroristes pour déjouer un projet d'attentat jugé imminent. Leur profil inquiète les enquêteurs : fichés S, les deux hommes sont des délinquants multirécidivistes. En 2015, ils occupent la même cellule dans la prison de Sequedin, près de Lille (Nord). Radicalisés, ils deviennent rapidement inséparables. En décembre dernier, les policiers perquisitionnent à Roubaix (Nord) le domicile de Mahiedine Merabet. Il découvrent un drapeau de l'État islamique, et de la documentation jihadiste. Mahiedine Merabet n'est pas présent, c'est Clément Baur qui ouvre la porte sous une fausse identité.

Aguerris et très organisés

Clément Baur est converti. Il se serait radicalisé au contact de la communauté tchétchène à Nice (Alpes-Maritimes). Sa famille avait signalé sa disparition en 2015. Les deux hommes sont aguerris et très organisés. Pour brouiller les pistes, ils rejoignent Marseille (Bouches-du-Rhône), en effectuant séparément plusieurs trajets avec une société de covoiturage. Ils s'installent dans un appartement au 7e étage de cet immeuble, c'est là qu'ils ont été interpellés hier, mardi 18 avril.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les portraits diffusé par la police de Clément Baur et Mahiedine Merabet arrêtés à Marseille 
Les portraits diffusé par la police de Clément Baur et Mahiedine Merabet arrêtés à Marseille  (FRANCE 2)