VIDEO. "France, rendez ce monde meilleur", lance Edward Snowden

A l'occasion de la masterclass de Jean-Michel Jarre à la Maison de la Radio, à Paris, mercredi soir, le lanceur d'alerte américain, Edward Snowden, a appelé la France à être une force "progressiste en matière de droits de l'Homme".

FRANCEINFO / RADIOFRANCE
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Edward Snowden a appelé la France à devenir "une force progressiste" en matière de droits de l'Homme et à "rendre ce monde meilleur", sur franceinfo.fr, dans la soirée du mercredi 5 juillet.

Le lanceur d'alerte américain intervenait en direct à l'occasion de la masterclass de Jean-Michel Jarre à la Maison de la Radio, à Paris, un entretien retransmis sur franceinfo.fr. Tous les deux sont en contact depuis plus d'un an et ont collaboré sur Electronica, le dernier album de Jean-Michel Jarre sorti en mai 2016.

France, c'est votre moment, rendez ce monde meilleur !

Edward Snowden

à franceinfo.fr

"Ce que nous voyons aux Etats-Unis se passe dans d'autres grandes puissances dans le monde", a expliqué l'ancien consultant de la NSA. "Le Royaume-Uni a voté la loi la plus contraignante en matière de surveillance dans l'Histoire des sociétés occidentales l'année dernière. En Russie, on voit de nouvelles lois répressives. Cela arrive en Chine. Et le même genre de choses arrive en France. Il y a l'état d'urgence, qui ne semble jamais prendre fin".

"Ce qui se passe aux Etats-Unis cristallise un concept : celui de super-Etat. Cela crée un nouvel espace pour d'autres modèles, d'autres voix. Et la France, à travers l'Histoire, a toujours été une force progressiste en matière de droits de l'Homme, et je prie pour qu'elle le soit encore. J'espère que ce siècle offrira une opportunité à la France d'être la voix, pour défendre nos valeurs, et pour expliquer comment on peut vivre dans une société libre et ouverte, malgré la menace terroriste", a lancé Edward Snowden.

En 2013, Edward Snowden, ancien consultant de la NSA, avait publié des documents de la NSA révélant l'ampleur des programmes de surveillance du gouvernement des Etats-Unis. Inculpé par la justice américaine pour espionnage, vol et utilisation illégale de biens gouvernementaux, il s'est d'abord exilé à Hong-Kong puis à Moscou.

L\'ex-consultant de la NSA Edward Snowden, interviewé par le quotidien britannique \"The Guardian\", à Hong Kong (Chine), le 6 juin 2013.
L'ex-consultant de la NSA Edward Snowden, interviewé par le quotidien britannique "The Guardian", à Hong Kong (Chine), le 6 juin 2013. (EYEPRESS NEWS / AFP)