Salaires : les Allemands veulent bénéficier de la bonne santé économique du pays

Un bras de fer a lieu outre-Rhin. Les syndicats demandent une meilleure redistribution des bénéfices aux salariés.

Voir la vidéo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

L'Allemagne est considéré comme le pays du consensus sur les salaires. Pourtant, depuis une semaine, des grèves éclatent un peu partout dans le pays, en particulier dans le secteur de l'industrie. Les grévistes, au fait de la bonne santé économique en Allemagne, demandent des augmentations de salaires plus importantes.

Un ouvrier d'Audi, qui fait grève en pleine nuit, explique à France 2 : "Ils font sans arrêt des bénéfices et ils veulent que nous, on se contente de 2% en deux ans. Ça ne va pas". Les syndicats veulent 5% d'augmentation pour tout le secteur industriel. Le patronat ne propose que 1% pour cette année.

La pression est sur Angela Merkel

IG Metall, principal syndicat du secteur industriel, s'appuie sur la victoire des fonctionnaires qui ont obtenu il y a quelques jours 4,75% d'augmentation sur deux ans. En Italie et au Portugal, les chefs de gouvernement se réjouissent. Ils espèrent que les Allemands consommeront davantage de produits européens.

La chancelière Angela Merkel se retrouve sous pression. La croissance de la zone euro frémit et les voisins de l'Allemagne lui demande de joure son rôle de locomotive.

Le JT
Les autres sujets du JT