VIDEO. Des milliers de canards sauvages trouvent refuge à Saint-Pétersbourg

Ils sont près de 7 500 dans les jardins et le bras de mer qui bordent le palais de Peterhof ainsi que dans l'ancienne capitale des tsars.

Voir la vidéo
REUTERS
avatar
franceinfo avec AFP et ReutersFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ils ont choisi ce coin pour passer l'hiver. Des milliers de canards colverts ont migré à Saint-Pétersbourg et aux alentours, notamment dans les jardins du palais de Peterhof, à 25 km de la ville, pour le plaisir des promeneurs. Au total, ils sont environ 7 500, selon l'ornithologue Vladimir Khrabry, qui les observe et les étudie.

De la nourriture et de l'eau libre de glace 

La ville de Saint Pétersbourg et les jardins du palais de Peterhof sont des lieux de prédilection pour les palmipèdes, selon le spécialiste. En effet, les oiseaux sauvages y trouvent facilement de la nourriture et de l'eau libre de glace, dans laquelle ils peuvent barboter.

La plupart des colverts passent l'hiver plus au sud, mais ils peuvent cependant s'arrêter à des latitudes plus élevées, s'ils trouvent une alimentation suffisante.

Des canards sauvages dans la Neva, à Saint-Pétersbourg (Russie), le 1er mars 2006.
Des canards sauvages dans la Neva, à Saint-Pétersbourg (Russie), le 1er mars 2006. (ALEXANDER DEMIANCHUK / REUTERS)