Syrie : la Russie mettra son veto à l'ONU sur le déploiement d'observateurs à Alep

À New York, on espérait le vote d'une résolution visant à autoriser le déploiement d'observateurs à Alep (Syrie) pour superviser l'évacuation des civils. Un espoir brisé avec le véto de la Russie.

Voir la vidéo
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

C'est le moins que pouvait faire la communauté internationale : encadrer ces dizaines de milliers de personnes qui souhaitent évacuer la Syrie. "Ça aurait été leur permettre d'avoir la garantie qu'il n'y aurait pas de bombardements, de représailles, pour leur permettre d'atteindre la destination de leur choix. Et bien même cette résolution de 'bon sens' ne devrait pas passer", explique Jacques Cardoze en direct de Washington (États-Unis).

Six fois que la Russie oppose son veto

La Russie a en effet fait savoir qu'elle allait opposer son veto même si le vote n'a pas encore eu lieu pour l'instant. "C'est la sixième fois que la Russie oppose son veto dans le cadre d'une résolution sur la Syrie. Cela suffit à bloquer totalement et à rendre impuissante la communauté internationale", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des Syriens marchent le long d\'une rue détruite à Alep, samedi 17 décembre.
Des Syriens marchent le long d'une rue détruite à Alep, samedi 17 décembre. (YOUSSEF KARWASHAN / AFP)