Centenaire de la révolution russe : la nostalgie des camarades

La Russie commémorait le centenaire de la révolution bolchevique entre le 6 et le 7 novembre. Une équipe de France 2 était sur place.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ils ont ressorti les portraits de Lénine et de Staline, et reprennent à tue-tête les airs de toujours. Il faut bien ça pour croire encore aux "lendemains qui chantent". Les commémorations du centenaire de la révolution d'octobre ont un goût amer pour les communistes venus du monde entier, et surtout pour les Russes qui ont vu s'effondrer il y a plus d'un quart de siècle le régime soviétique. "Ça fait du bien d'être ici. Nous, on est persuadé qu'un jour tout redeviendra comme avant. C'est sûr à 100%", confie au micro de France 2 Pavel, sympathisant communiste.

Une certaine nostalgie

Sauf que la fête n'a plus rien à voir avec ce qu'elle était à l'époque, lorsque l'anniversaire de la révolution bolchevique était un jour férié, le jour le plus important de l'année. Désormais, ce n'est même plus un jour chômé. Deux jours plus tôt, comme le veut la tradition, le chef du parti communiste s'est rendu sur la place Rouge pour s'incliner devant le corps embaumé de Lénine, qui repose toujours là, dans son mausolée. Derrière lui, des retraités surtout, qui regrettent une époque où les inégalités étaient moins flagrantes selon eux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Lénine a vécu caché pendant dix ans dans plusieurs pays d\'Europe, notamment en France, de 1909 à 1912.
Lénine a vécu caché pendant dix ans dans plusieurs pays d'Europe, notamment en France, de 1909 à 1912. (France 3)