DIRECT. Piétons fauchés près d'une mosquée à Londres : la police évoque '"une attaque terroriste"

Un homme de 48 ans, présenté comme le conducteur de la camionnette, a été arrêté. 

Des policiers près de la mosquée de Finsbury Park, à Londres, devant laquelle une camionnette a percuté plusieurs personnes, peu après minuit, lundi 19 juin 2017. 
Des policiers près de la mosquée de Finsbury Park, à Londres, devant laquelle une camionnette a percuté plusieurs personnes, peu après minuit, lundi 19 juin 2017.  (DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce qu'il faut savoir

Il était un peu plus de minuit, lundi 19 juin au matin, quand une camionnette a foncé sur plusieurs fidèles musulmans qui sortaient d'une mosquée et s'étaient attroupés pour venir en aide à une personne qui venait de faire un malaise. Les faits se sont déroulés près de la mosquée de Finsbury Park, dans le nord-est de Londres. Dix personnes ont été blessées, a déclaré la police. Une personnes est morte, mais la police n'est pas encore certaine de pouvoir l'attribuer à cet acte délibéré : en effet, il pourrait s'agir de la personne qui a fait un malaise juste avant l'attaque présumée. 

Huit blessés "ont été conduits dans trois hôpitaux différents", tandis que deux autres ont été soignés sur place pour des blessures mineures, a-t-elle indiqué dans un communiqué. 

Un homme interpellé. Un homme de 48 ans, présenté par la police comme le conducteur de la camionnette, a été retenu sur place par des passants avant d'être interpellé. Il est actuellement hospitalisé avant d'être entendu, explique la police.

La police antiterroriste s'est saisie de l'enquête, selon un communiqué de la police londonienne. 

Une attaque qui vise les musulmans. Plusieurs organisations musulmanes ont dénoncé un acte "islamophobe" qui visait "intentionnellement" les fidèles qui sortaient de la mosquée après avoir prié vers minuit, dans le cadre du ramadan et de la rupture du jeûne nocturne. Le maire de Londres, Sadiq Khan, musulman lui-même, a dénoncé cette "attaque terroriste horrible" qui a visé "délibérément d'innocents Londoniens dont beaucoup qui finissaient de prier en ce mois saint de ramadan".

Le live

Suivez le live et réagissez en direct
#LONDRES

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #LONDRES

14h17 : Voici le point sur l'actualité en ce début d'après-midi :


Un Français a trouvé la mort dans le gigantesque incendie de forêt qui sévit depuis samedi dans le centre du Portugal, a annoncé le ministère français des Affaires étrangères. Le feu a coûté la vie à au moins 62 personnes.

Au lendemain du second tour, Emmanuel Macron a les coudées franches pour mettre en œuvre son programme. Selon les résultats définitifs, La République en marche (REM) et le MoDem s'adjugent 350 sièges, très largement au-delà de la majorité absolue de 289 sièges. Mais le taux d'abstention a été une nouvelle fois très haut avec 57%.

• #LEGISLATIVESLe Premier ministre Edouard Philippe devrait remettre "dans la journée" la démission de son gouvernement avant un "remaniement technique", a indiqué le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner.

• Une nouvelle attaque terroriste a frappé Londres cette nuit, quand un homme a foncé sur des piétons avec sa camionnette à la sortie d'une mosquée. "Un homme a été prononcé mort sur les lieux" de l'attaque mais il est "trop tôt" selon la police, pour dire si son décès est lié aux événements ou non. Voici ce que l'on sait de cette attaque.

13h18 : "Un quartier où vivent de nombreuses nationalités, terre historique du club de football d'Arsenal". The Guardian (en anglais) a dressé le portrait du quartier composite de Finsbury Park, à Londres, où a eu lieu l'attaque, à proximité d'une mosquée.



(Hannah Mckay/REUTERS)

13h13 : "C'était une attaque contre les musulmans près de leur lieu de culte (...) Notre détermination à contrecarrer [les actes de terrorisme] sera la même quel que soit leur responsable."


Lors d'un point presse devant Downing Street, la Première ministre britannique a promis de combattre le terrorisme, au lendemain de l'attaque contre des fidèles musulmans près d'une mosquée dans le nord-est de Londres. Voici ce que l'on sait de cette attaque.

12h11 : Revenons rapidement sur les principales informations de la matinée :

Le Premier ministre devrait présenter la démission de son gouvernement "dans la journée" avant un remaniement qui ne sera que "technique", affirme le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner.

#LEGISLATIVES La République en marche et le MoDem obtiennent la majorité absolue à l'Assemblée nationale avec 350 sièges. Tous les résultats sont à retrouver sur notre carte, et nous avons résumé les grands enseignement du scrutin, des chutes de LR et du PS au nombre record de femmes à l'Assemblée.


Un véhicule a foncé sur des fidèles à proximité d'une mosquée, cette nuit. Une personne est morte, sans que l'on sache si elle a été victime directement de l'attaque, qui a fait dix blessés, selon la police britannique. Un homme de 48 ans a été arrêté, et la police antiterroriste a été saisie.

Cinq jours après l'incendie de la Grenfell Tower, un nouveau bilan fait état de 79 personnes mortes ou présumées mortes.

09h54 : Bonjour . C'est ce qu'affirme un témoin de la scène, filmé par un journaliste de Buzzfeed. "Il criait 'Je vais tuer tous les muslmans', en donnant des coups de poing tout autour de lui", explique cet homme, qui explique avoir retenu le suspect au sol avant l'arrivée de la police. "Tuez moi", aurait aussi lancé l'homme, qui a foncé dans la foule.

09h54 : D'après la BBC, le conducteur du van à Londres criait "I want to kill Muslims". Cet acte, tout comme les précédent, est d'une lâcheté terrible...

09h50 : "Quel que soit le motif - et nous restons ouverts à toutes les possibilités -, nous traitons cette attaque comme une attaque terroriste".

Le responsable de la police a également salué la réponse des services de secours et de la police, et la réaction des passants qui ont maîtrisé le suspect.

09h45 : La police apporte une précision importante : il est trop tôt pour savoir si l'homme qui est mort sur le lieu de l'attaque a été tué par la camionnette. Victime d'un malaise, il était en train d'être secouru par des passants quand le véhicule a foncé dans la foule.

09h37 : Dans une déclaration, un responsable de la police de Londres explique que toutes les victimes de l'attaque qui a eu lieu devant une mosquée à Londres, cette nuit, sont musulmanes.

09h16 : Revenons rapidement sur les principales informations de la matinée :

#LEGISLATIVES La République en marche obtient la majorité absolue à l'Assemblée nationalesans forcer. Avec ses alliés du MoDem, elle récolte 350 sièges, selon les résultats définitifs. Tous les résultats sont à retrouver sur notre carte.


#LEGISLATIVES LR qui limite la casse, le PS au plus bas, Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen à l'Assemblée, une abstention record et un nombre de femmes plus élevé que jamais dans l'Hémicycle : voici quelques-uns des enseignements du scrutin, résumés dans cet article.


• Le Premier ministre devrait présenter la démission de son gouvernement "dans la journée" avant un remaniement qui ne sera que "technique", affirme le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner.


Un véhicule a foncé sur des fidèles devant une mosquée, cette nuit, tuant une personne et en blessant dix autres, selon la police britannique. Un homme de 48 ans a été arrêté, et la police antiterroriste a été saisie. Tous les détails dans notre article.

08h56 : Une camionnette a foncé dans la foule alors que des fidèles sortaient d'une mosquée, cette nuit, dans le quartier de Finsbury Park à Londres. Une personne est morte, et huit sont hospitalisées. L'attaque est considérée comme "potentiellement terroriste" par les autorités et un suspect a été arrêté. Dans cet article, nous résumons tout ce que l'on sait sur la situation.




(Tolga AKMEN / AFP)

08h22 : Ce matin, les habitants du quartier de Finsbury Park, dans le nord-est de Londres, sont sous le choc. La camionnette qui a foncé sur la foule à la sortie d'une mosquée, cette nuit, a fait un mort et dix blessés, dont huit sont hospitalisés. La police antiterroriste s'est saisie de l'affaire.









( Tolga AKMEN / AFP)

08h16 : Re #SevenSisters Rd #Finsburypark incident - At this early stage there are no other suspects, however the investigation continues.

08h16 : La police de Londres précise sur Twitter qu'il n'y a, à l'heure actuelle, qu'un seul suspect dans l'attaque de cette nuit : l'homme de 48 ans qui a été interpellé sur place après avoir été retenu par des passants. Des témoins avaient expliqué aux médias britanniques que trois personnes se trouvaient dans la camionnette qui a foncé dans la foule, et que les deux autres s'étaient enfui, ce que la police ne confirme donc pas.

07h13 : "Même si cela semble être une attaque contre une communauté en particulier, c'est aussi un assaut contre nos valeurs communes de tolérance, de liberté et de respect, comme les terribles attaques de Manchester, Westminster et du London Bridge".


Le maire de Londres, Sadiq Khan, réagit également à "l'horrible attaque terroriste", sur Facebook, et rappelle les deux attentats qui avaient déjà endeuillé sa ville en mars et début juin.

06h54 : Theresa May évoque elle aussi "une potentielle attaque terroriste" au sujet de l'homme qui foncé sur la foule devant une mosquée hier soir. "Toutes nos pensées sont avec les victimes, leurs familles et les services d'urgences sur place", a déclaré la Première ministre britannique.

06h36 : Après l'attaque, des fidèles ont prié pour les victimes devant la mosquée. Voici quelques images.






(AFP / REUTERS)

07h00 : Le Conseil musulman de Grande-Bretagne a dénoncé une attaque "islamophobe", et explique que le véhicule a foncé sur des passants qui portaient secours à un homme victime d'un malaise, ce qu'affirme également un témoin cité par le Guardian.

07h15 : L'attaque s'est produite devant une mosquée dans le quartier de Finsbury Park, dans le nord-est de Londres, quartier qui est notamment le cœur de la communauté algérienne de la ville, explique le Guardian. Elle a eu lieu vers minuit, heure locale.

06h26 : Voici des images de la police sur place ce matin. Je ne saurais pas vous dire si la camionnette blanche que l'on voit sur la première photo est celle qui a foncé dans la foule ou un véhicule de la police.






(AFP)

06h20 : La police antiterroriste s'est saisie de l'enquête.

06h19 : Un homme de 48 ans, présenté par la police comme le conducteur de la camionnette, a été retenu sur place par des passants avant d'être interpellé. Il est actuellement hospitalisé avant d'être entendu, explique la police.

06h18 : Un homme a été déclaré mort sur les lieux de l'attaque, explique la police dans son communiqué. Deux blessés légers ont été soignés sur place, et huit autres ont été hospitalisés.

06h15 : Un véhicule a foncé dans la foule, hier soir, devant une mosquée du nord de Londres, faisant un mort et dix blessés. Un homme a été arrêté.

07h19 : Voici les principales infos de la soirée et de la nuit :

#LEGISLATIVES La République en marche obtient la majorité absolue à l'Assemblée nationalesans forcer. Avec ses alliés du MoDem, elle récolte 350 sièges, selon les résultats définitifs. Tous les résultats sont à retrouver sur notre carte. Le scrutin a été marqué par une abstention record de 56,6%.


#LEGISLATIVES Le bloc LR-UDI limite la casse, le PS beaucoup moins, les "insoumis" et les communistes obtiennent un résultat significatif alors que le FN redresse la barre (8 élus). Les nationalistes corses envoient trois représentants au Palais-Bourbon.


Tous les ministres (Ferrand, Sarnez, Mahjoubi, Le Maire...) sont élus, certaines stars de la gauche sont au tapis (Vallaud-Belkacem) tout comme des cadors de droite (NKM).

Le point chaud de la soirée, c'était à Evry, où l'élection ric-rac de Manuel Valls, avec 139 voix d'avance, est contestée par sa rivale de La France insoumise. Militants et policiers en sont venus aux mains dans l'enceinte de l'hôtel de ville d'Evry.

Un véhicule a foncé sur des fidèles devant une mosquée, hier soir, tuant une personne et en blessant dix autres, selon la police britannique. Un homme de 48 ans a été arrêté. La police antiterroriste a été saisie.