Royaume-Uni : un scanner soupçonne une tumeur au poumon, il s'agit en fait d'un jouet en plastique

Fumeur invétéré, un homme d'affaires de Preston (Royaume-Uni) pensait souffrir d'une tumeur cancéreuse après un scanner. Des tests complémentaires ont permis de découvrir un petit cône en plastique, logé dans son poumon depuis quarante ans.

Image d\'illustration présentant une équipe de radiologie dans un centre de Haute-Savoie. 
Image d'illustration présentant une équipe de radiologie dans un centre de Haute-Savoie.  (AMELIE-BENOIST / BSIP / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Voilà plus d'un an qu'un Britannique de 47 ans souffrait d'une toux purulente. Un scanner a révélé une ombre sur son poumon droit. De quoi laisser planer le doute sur une possible tumeur cancéreuse, d'autant que le patient est un fumeur invétéré. Mais des analyses complémentaires ont révélé une tout autre explication : il s'agissait en fait d'un petit cône en plastique d'un ensemble Playmobil, ingéré par le patient alors qu'il avait 7 ans.

Longétivité inédite pour un "corps étranger trachéo-bronchique"

L'équipe médicale n'a pas caché sa surprise, rapporte The Independent (en anglais), car avant cela, jamais un "corps étranger trachéo-bronchique" n'avait été négligé pendant quarante ans. Quatre professeurs ont d'ailleurs consacré un article à ce cas, dans la très sérieuse revue The British Medical Journal (en anglais, abonnés).

La pièce de plastique, elle, a été récupérée à l'aide d'une bronchoscopie flexible. Après toutes ces années, cet homme d'affaires de Preston (Royaume-Uni) n'a sans doute plus envie de jouer avec ses figurines, mais il peut toujours arrêter de fumer.