Présidentielle : sur qui misent les Anglais ?

Chez les bookmakers anglais, les paris atteignent des records : ils sont dix fois plus nombreux qu'il y a cinq ans. 

France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Parier sur tout est une activité typiquement britannique : le football, le baseball, les courses hippiques. Et cette semaine, les Anglais ne jurent que par les élections françaises. Les cotes des candidats s'affichent sur les écrans. Macron, Le Pen , Fillon et Mélenchon sont les favoris. Dans la salle, les joueurs se lancent. Marc Kachy est d'origine belge ; il vient déposer son pari : "Macron est favori, mais je ne trouve pas que la cote soit bien. Je mise 30 livres et 10 livres sur Mélenchon. Donc je mise 40 livres. Si Mélenchon gagne, je touche 100 livres, et si Marine Le Pen gagne, je touche 115", détaille-t-il. Marc ne fait pas un souhait, mais un pronostic : en clair, il cherche uniquement à gagner de l'argent.

Pour les parieurs, des surprises sont possibles

Les joueurs cherchent des tuyaux sur internet, ou essayent de capter des tendances. Et selon les parieurs anglais, des surprises sont possibles. Ici, Benoît Hamon est devancé par Nicolas Dupont-Aignan et encore davantage par François Asselineau. En Angleterre, il y a plusieurs milliers de salles de paris. Le résultat de dimanche soir sera attendu avec autant de fièvre qu'une compétition sportive. 
Le JT
Les autres sujets du JT
Les affiches électorales des candidats à la présidentielle à Pau (Pyrénées-Atlantiques).
Les affiches électorales des candidats à la présidentielle à Pau (Pyrénées-Atlantiques). (LAURENT FERRIERE / HANS LUCAS / AFP)