Londres : hommage à Sophie Lionnet, fille au pair martyrisée et tuée

À Londres, une marche blanche était organisée ce dimanche 8 octobre en hommage à Sophie Lionnet, une fille au pair française, dont le corps calciné a été retrouvé dans le jardin de ses employeurs dans la capitale britannique.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ils ont voulu marcher dans le quartier de Londres (Royaume-Uni) où Sophie Lionnet a trouvé la mort. En tête de cortège, des membres de sa famille venus lui rendre hommage et tenter de comprendre le calvaire qu'elle a traversé. Dans le quartier, on se souvient d'une jeune femme dévouée pour les deux petits garçons qu'elle gardait. Elle est décrite comme amaigrie, portant toujours les mêmes vêtements et fuyant le contact avec ses voisins.

Aucun aveu pour l'instant

Le 20 septembre dernier, la police arrive dans une maison d'un quartier résidentiel, alertée par des voisins. Une fumée pestilentielle s'échappe du jardin. Les policiers trouvent Ouissem Medouni, un quadragénaire franco-algérien en train de brûler un corps, celui de Sophie Lionnet. La jeune fille a vraisemblablement été assassinée par sa compagne, Sabrina Kouider, qui avait engagé la Française originaire de Troyes comme fille au pair. Pour l'organisatrice de la marche, ce drame est révélateur de la situation des jeunes filles au pair. "Certaines ont des conditions de vie très compliquées", déclare-t-elle. Si le couple n'a rien avoué, ils ont été placés en détention et attendent leur procès prévu en mars 2018.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des jeunes filles au pair et des membres de la famille de Sophie Lionnet manifestent, le 8 octobre 2017 à Londres, après son meurtre.
Des jeunes filles au pair et des membres de la famille de Sophie Lionnet manifestent, le 8 octobre 2017 à Londres, après son meurtre. (NIKLAS HALLE'N / AFP)