Irlande du Nord : des ossements d’enfants découverts

En Irlande du Nord, le gouvernement a annoncé avoir découvert des dizaines de restes de nourrissons dans un bâtiment géré par l’Église catholique. Cette découverte s’inscrit dans le cadre d’une enquête lancée il y a trois ans.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Plusieurs dizaines de restes de nourrissons ont été découverts en Irlande du Nord dans le système d’évacuation des eaux usées d’un foyer géré par l’Église catholique de 1925 à 1961. Les femmes enceintes non mariées y étaient envoyées pour accoucher puis forcées à abandonner leurs bébés. Certains enfants ont survécu et y sont restés plusieurs années, comme PJ Haverty. "Je n’ai passé que 12 mois avec ma mère, car ils ne voulaient pas qu’il y ait trop d’attaches entre nous. Après cette période, on lui a demandé de partir. Pour moi ce n’était pas de sa faute, c’était celle de l’Église, de l’État et du pays".

Une affaire longtemps étouffée

Cela fait trois ans que les recherches se poursuivent, pour retrouver les restes de 800 nouveau-nés, qui seraient enterrés dans le jardin de l’institution. Une histoire qui a longtemps été passée sous silence dans un pays où l’Église catholique était toute puissante.
Le JT
Les autres sujets du JT
Un prêtre tient dans sa main une hostie, à Nancy (photo d\'illustration)
Un prêtre tient dans sa main une hostie, à Nancy (photo d'illustration) (MAXPPP)