Incendie de la tour Grenfell à Londres : la police annonce un bilan de "79 personnes mortes ou disparues"

Dimanche, le commandant de police Stuart Cundy avait prévenu que plusieurs victimes pourraient ne jamais être retrouvées "en raison de l'intensité de l'incendie".

Des Londoniens ont déposé des fleurs devant des portraits de personnes disparues dans l\'incendie de la tour Grenfell, dans le quartier de North Kensington, dimanche 18 juin 2017. 
Des Londoniens ont déposé des fleurs devant des portraits de personnes disparues dans l'incendie de la tour Grenfell, dans le quartier de North Kensington, dimanche 18 juin 2017.  (JOHN STILLWELL / SIPA / AP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

La police avait prévenu que le bilan allait encore s'alourdir. Lundi 19 juin, les autorités londonniennes ont ainsi revu à la hausse le nombre de victimes de l'incendie qui a ravagé la tour Grenfell, dans le quartier de North Kensington, dans la nuit du 14 juin. Alors qu'il était établi à 58 personnes, dont 30 mortes et 28 "présumées" mortes, le bilan s'élève désormais à 79 habitants "morts ou disparus".

Cinq personnes jusque-là portées disparues ont été retrouvées saines et sauves, a ajouté le porte-parole de la police. Les forces de l'ordre ont ajouté que le nombre de victimes présumées mortes était encore susceptible de changer, mais dans des proportions sensiblement inférieures à celles qui ont été observées ces derniers jours.

Certaines victimes ne pourront être identifiées

Dimanche, le commandant de police Stuart Cundy avait prévenu que plusieurs victimes pourraient ne jamais être retrouvées,"en raison de l'intensité de l'incendie". "Les conditions à l'intérieur sont quasi-indescriptibles, et c'est pourquoi les opérations prendront des semaines", a encore assuré le commandant, notamment cité par The Guardian. 

Les premières images tournées à l'intérieur du bâtiment calciné ont été diffusées par la police dimanche. Elles témoignent de l'ampleur des dégâts.