Foot : Bradley Lowery, un petit garçon qui était devenu la mascotte du championnat anglais, a succombé à son cancer

Agé de 6 ans, Bradley se trouvait en phase terminale à cause d'un neuroblastome, une tumeur cancéreuse.

Bradley Lowery dans les bras de son idole Jermain Defoe, le 13 mai 2017, sur la pelouse du Stadium of Light de Sunderland (Royaume-Uni).
Bradley Lowery dans les bras de son idole Jermain Defoe, le 13 mai 2017, sur la pelouse du Stadium of Light de Sunderland (Royaume-Uni). (SCOTT HEPPELL / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

"Mon garçon si courageux a rejoint les anges à 13h35, dans les bras de sa maman et de son papa, et entouré de sa famille." Les proches de Bradley Lowery, atteint d'un cancer en phase terminale, ont annoncé vendredi 7 juillet que le jeune Britannique, devenu la mascotte du championnat anglais de football, était mort à l'âge de 6 ans.

Bradley Lowery était atteint d'un neuroblastome, une forme rare de tumeur cancéreuse, qui avait été diagnostiqué lorsqu'il était âgé de 18 mois.

Il était devenu l'ami de son joueur préféré

Fan du club de foot de Sunderland et de l'attaquant Jermain Defoe, l'enfant s'est fait connaître de son pays entier en septembre dernier. Le club l'avait invité à pénétrer sur la pelouse du Stadium of Light en tenant la main de son idole. L'opération a été répétée à plusieurs reprises durant la saison, et Bradley Lowery avait même reçu le trophée du but du mois de décembre après avoir inscrit un but sur penalty lors de l'échauffement du match entre Sunderland et Chelsea.

Le club de Sunderland avait profité de ce match pour récolter plus de 700 000 livres (822 000 euros) afin que l'enfant aille se faire soigner aux Etats-Unis. Mais sa famille a été informée un peu plus tard que le cancer de Bradley se trouvait en phase terminale, et que les traitements ne pouvaient que soulager sa souffrance.

Au fil de la saison, Jermain Defoe s'est lié d'amitié avec l'enfant et sa famille. Transféré à Bournemouth lors du mercato estival, le joueur n'a pas pu retenir ses larmes lorsque des journalistes l'ont interrogé sur sa relation avec Bradley. 

L'Angleterre du foot en deuil

L'annonce de la mort de Bradley Lowery a provoqué une grande émotion au Royaume-Uni. Sur Twitter, de nombreux clubs, dont bien sûr Sunderland, ont rendu hommage au petit garçon. Tout comme le compte de la sélection britannique.