Manchester, ville de musique, ville meurtrie

Frappée par un attentat lors d'un concert, lundi 22 mai, Manchester est une ville qui respire la musique.

Cette vidéo n'est plus disponible
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Des dizaines de stars y ont joué depuis 1995, depuis l'ouverture. Avant Ariana Grande, il y a eu Madonna, Beyonce, ou Justin Timberlake, lequel y a joué en 2014. L'Arena, c'est la plus grande salle d'une ville surnommée "Madchester". Plus underground que Liverpool et ses Beatles, Manchester est, depuis la fin des années 70, le berceau de groupes mythiques avec un son à part : The Smiths, The Stone Roses, Joy Divison, New Order.

Manchester, une ville de musique aujourd'hui meurtrie

En 1991, apparaît Oasis, avec les frères Gallagher. Depuis, Oasis, c'est Manchester et Manchester, c'est Oasis. La cité du nord de l'Angleterre a aussi marqué l'histoire de la musique électronique. Le DJ français Laurent Garnier y a commencé sa carrière, les Chemical Brothers en sont originaires. Une ville vivante, une cité ivre de musique, c'est tout ça Manchester ! Et c'est cette ville qui est meurtrie aujourd'hui.

Deux soeurs se prennent dans les bras devant l\'Arena Stadium de Manchester, en Angleterre, le 23 mai 2017. 
Deux soeurs se prennent dans les bras devant l'Arena Stadium de Manchester, en Angleterre, le 23 mai 2017.  (LINDSEY PARNABY / ANADOLU AGENCY)