Manchester : une ville sous le choc

À Manchester (Royaume-Uni), ce mardi 23 mai au soir, l’heure est au recueillement après l’attentat qui a endeuillé la ville.

FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Un flot incessant d’hommes, de femmes et d’enfants marche tous dans la même direction ce mardi 23 mai au soir. Des centaines de Mancuniens se sont donné rendez-vous devant l’hôtel de ville pour rendre hommage aux victimes. "On veut leur montrer qu’ils ne vont pas nous empêcher de vivre notre vie normalement, on n’a pas peur", assure une jeune femme. Lydia et sa fille Madison étaient au concert d’Ariana Grande lundi soir. Lydia avait parcouru 3 heures de route pour offrir une soirée inoubliable à sa fille. Elle a viré au cauchemar. "Je dois la rassurer et lui dire que ces choses sont rares et qu’elle ne doit pas avoir peur de sortir et de vivre sa vie", explique cette maman.

"En deuil, mais forts"

La deuxième ville d’Angleterre est aujourd’hui meurtrie. "Je pense que c’est un terrible gâchis, inutile, qui ne sert à rien, si ce n’est à rendre beaucoup de personnes très tristes", témoigne un homme venu rendre hommage aux victimes. Rachel a 24 ans et elle est artiste. Elle a écrit au sol cette simple phrase : "Nous sommes en deuil aujourd’hui, mais nous sommes forts".

Le JT
Les autres sujets du JT
Une peluche et un bouquet de fleurs ont été déposés au sol, le 23 mai 2017, près du lieu de l\'attentat perpétré à Manchester, la veille. 
Une peluche et un bouquet de fleurs ont été déposés au sol, le 23 mai 2017, près du lieu de l'attentat perpétré à Manchester, la veille.  (OLI SCARFF / AFP)