CARTE. L'attentat de Manchester s'est produit dans le foyer du stade qui abrite la salle de concert

L'explosion a fait au moins 22 morts et une soixantaine de blessés, selon le dernier bilan communiqué par la police. 

La salle de concert de la Manchester Arena à Manchester (Royaume-Uni).
La salle de concert de la Manchester Arena à Manchester (Royaume-Uni). (FRANCEINFO)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

L'attentat qui a fait au moins 22 morts et une soixantaine de blessés à la Manchester Arena, lundi 22 mai, s'est produit dans le foyer du stade qui abrite la salle de concert, selon la police des transports de Manchester. L'explosion a retenti à 22h33 heure locale (23h33, heure française), cinq minutes après l'heure prévue de la fin du concert de la pop star américaine Ariana Grande.

>> Suivez les avancées de l'enquête dans notre direct

De nombreux enfants et adolescents étaient venus assister au concert cette chanteuse américaine de 24 ans. Des parents les attendaient à la sortie, dans une zone tampon, entre la salle et le métro."Nous étions en haut des escaliers avec mon mari, venus attendre nos filles, et la vitre a explosé. C'était près de l'endroit où ils vendent des souvenirs. Tout le bâtiment a tremblé", a déclaré une mère à la BBC. 

Selon la police de Manchester, l'auteur de l'attaque est mort en faisant détonner "un engin explosif improvisé".

"Ça poussait dans les escaliers"

"Nous étions en train de quitter la salle après le concert lorsqu'on a entendu un bang, comme une explosion, qui a paniqué tout le monde, et tout le monde essayait de fuir", a raconté un autre témoin, âgé de 22 ans, à l'agence britannique Press Association.

"Tous les gens qui étaient de l'autre côté de la salle de concert où le bang a été entendu sont soudain venus vers nous en courant et ils essayaient de sortir, donc ça bloquait, a-t-il ajouté. C'était la panique."

Dans la salle même, "tout le monde paniquait, ça poussait dans les escaliers, a ajouté une spectatrice auprès de la chaîne de télévision Sky News. Le couloir était plein de monde, il y avait une odeur de brûlé, il y avait beaucoup de fumée pendant qu'on sortait".