Après l'attentat de Manchester, la sécurité des événements culturels et sportifs va être renforcée à Paris

Le préfet de police a réuni les responsables des grandes salles de spectacle et enceintes sportives pour leur donner des consignes de sécurité.

Des militaires de l\'opération Sentinelle, le 16 févier 2017, devant la pyramide du Louvre. 
Des militaires de l'opération Sentinelle, le 16 févier 2017, devant la pyramide du Louvre.  (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Au lendemain de l'attentat meurtrier survenu lors d'un concert à Manchester, les autorités parisiennes ont décidé, mardi 23 mai, de renforcer la sécurité des événements culturels et sportifs. Le préfet de police, Michel Delpuech – chargé de Paris, de la Seine-Saint-Denis, des Hauts-de-Seine et du Val-de-Marne –, a réuni les responsables des grandes salles de spectacle, mais également des enceintes sportives les plus importantes pour "évoquer les mesures mises en œuvre pour renforcer la sécurité", précise un communiqué de la préfecture de police.

>> Au lendemain de l'attentat de Manchester, suivez l'enquête en direct

Au cours de cette réunion, le préfet de police a demandé aux organisateurs de manifestations sportives et culturelles de veiller à la surveillance des files d'attente et des accès aux salles de spectacle. "Il a été rappelé qu’une des priorités à atteindre est de limiter au maximum les regroupements de personnes dans les espaces publics non sécurisés", indique le communiqué. 

La préfecture de police a aussi précisé que les militaires du dispositif Sentinelle adapteraient leurs horaires "pour sécuriser de manière visible la sortie des salles de spectacle, et ce jusqu'à nouvel ordre". Un arrêté doit être rapidement pris pour autoriser les contrôles d’identité aux abords de ces lieux.