Attentat à Manchester : une femme permet à une cinquantaine d'adolescents de retrouver leurs parents en postant son numéro sur Facebook

Paula Robinson a partagé son numéro de téléphone sur les réseaux sociaux afin de mettre en relation des adolescents et des parents après l'explosion de la bombe. 

Des jeunes rescapées de l\'attentat quittent l\'hôtel dans lequel elles ont passé la nuit, mardi 23 mai 2017 à Manchester (Royaume-Uni). 
Des jeunes rescapées de l'attentat quittent l'hôtel dans lequel elles ont passé la nuit, mardi 23 mai 2017 à Manchester (Royaume-Uni).  (LINDSEY PARNABY / ANADOLU AGENCY / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

"Nous sommes avec une cinquantaine de jeunes qui attendent que l'on vienne les chercher. Ils sont en sécurité, nous veillons sur eux." Accompagné d'un numéro de téléphone, ce message, posté sur Facebook par une certaine Paula Anderson, a permis de réunir de nombreuses familles après l'attentat de Manchester, survenu lundi 22 mai à la fin d'un concert de la popstar américaine Ariana Grande. 

>> Explosion à Manchester : suivez les avancées de l'enquête dans notre direct

Au moins 22 personnes ont été tuées dans l'attaque et une soixantaine ont été blessées, selon un bilan communiqué par la police mardi à 8 heures. 

"Les parents couraient dans tous les sens"

Paula Robinson, 48 ans, était avec son mari à la gare de Victoria, qui jouxte le stade où des milliers de personnes étaient venues applaudir Ariana Grande, dont de nombreux enfants et adolescents. A The Independent (en anglais), elle raconte avoir senti l'explosion puis vu des dizaines de jeunes filles fuir le bâtiment en criant. 

A son tour, Paula Robinson a quitté la zone, emmenant avec elle de nombreux jeunes affolés jusqu'à un hôtel proche. C'est là qu'elle a décidé de lancer un appel sur les réseaux sociaux, donnant son numéro dans l'espoir de pouvoir mettre en contact des parents inquiets avec leurs enfants rescapés. "Les parents couraient dans tous les sens à la recherche de leurs enfants", a-t-elle expliqué dans la presse britannique. 

D'autres jeunes ont simultanément été emmenés dans un Holiday Inn proche de la salle de concert. L'établissement a également tweeté son numéro.

Appelée par des centaines de parents inquiets 

Au lendemain du drame, Paula Robinson, qualifiée d'"héroïne" sur les réseaux sociaux, a prévenu qu'elle n'était plus avec les enfants et que les proches de personnes disparues devaient s'adresser au numéro d'urgence mis en place par les autorités, le 0161 856 9400.

"Les gens m'envoient des photos des enfants [recherchés], j'ai reçu des appels de centaines de parents paniqués qui voulaient savoir si leur enfant allait bien. Mais je n'en sais rien", a-t-elle déclaré, bouleversée, à la BBC.