Au lendemain d'un nouveau massacre dans des villages de la province de Hama (centre), où des dizaines de civils auraient été tués, le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, a évoqué jeudi 7 juin un danger "imminent" de guerre civile en Syrie.

L'émissaire international pour le pays, Kofi Annan, s'est lui prononcé pour la mise en place d'un nouveau groupe de contact afin de mettre fin à 15 mois de violences. Les observateurs de l'ONU doivent tenter une nouvelle fois vendredi de gagner le site du dernier massacre après avoir essuyé des tirs la veille.

Capture d'écran d'une vidéo datant du 7 juin 2012 et affirmant montrer les cadavres de deux enfants victimes du massacre dans la région de Hama, dans le centre de la Syrie.
Capture d'écran d'une vidéo datant du 7 juin 2012 et affirmant montrer les cadavres de deux enfants victimes du massacre dans la région de Hama, dans le centre de la Syrie. (YOUTUBE / AFP)