En Syrie, le régime du président Bachar Al-Assad est déterminé à en finir avec les rebelles, qu'il qualifie de "terroristes à la solde de l'étranger". Mais sur le terrain, les civils comptent aussi parmi les victimes.

Le village de Kafar Nabel, près d'Idleb, a subi mardi 28 août un violent pilonnage des troupes du régime. Au moins 13 civils sont morts. Sous le feu de l'armée, les habitants tentaient de secourir les blessés bloqués sous les décombres ou en retiraient des corps déchiquetés. Le même jour, au moins 37 personnes ont péri dans les violences à travers le pays, dont 22 civils, 11 rebelles et quatre soldats, selon un bilan provisoire de l'Observatoire syrien des droits de l'homme. 

Vidéo amateur mise en ligne le 28 août montrant les villageois de Kafar Nabel, dans le nord-ouest de la Syrie, après le pilonnage par l'armée gouvernementale.
Vidéo amateur mise en ligne le 28 août montrant les villageois de Kafar Nabel, dans le nord-ouest de la Syrie, après le pilonnage par l'armée gouvernementale. (AFP / YOUTUBE)