VIDEO. Frappe américaine en Syrie : Marine Le Pen se dit "un peu étonnée" de la décision de Donald Trump

Sur France 2, la candidate du Front national à la présidentielle n'a pas caché son agacement après la frappe américaine en Syrie.

Voir la vidéo
FRANCE 2 / FRANCEINFO
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

"Est-ce que c'est trop demander d'attendre les résultats d'une enquête internationale indépendante avant d'opérer ce genre de frappes ?" Invitée des "4 Vérités", sur France 2, Marine Le Pen s'est clairement démarquée, vendredi 7 avril, du président américain Donald Trump, après la frappe américaine en Syrie. La candidate du Front national  n'a pas caché son agacement.

Je suis un peu étonnée parce que Monsieur Trump avait indiqué à plusieurs reprises qu'il n'entendait plus faire des Etats-Unis les gendarmes du monde et c'est exactement ce qu'il a fait hier.

Marine Le Pen

sur France 2

"Ce que je voudrais, c'est que l'on ne retrouve pas le même scénario que celui qu'on a pu voir en Irak, que celui que l'on a pu voir en Libye, qui sont en réalité des processus qui ont entraîné le chaos", a-t-elle poursuivi. "On finit par conforter le fondamentalisme islamique et les structures terroristes qui ont profité de ce renforcement pour nous frapper sur nos sols."

Les Etats-Unis ont tiré une soixantaine de missiles sur la base aérienne de Shayrat, près de Homs (Syrie), dans la nuit du jeudi 6 au vendredi 7 avril. Cette frappe visait une base aérienne "associée au programme" syrien d’armes chimiques et qui serait "directement liée" à l'attaque "horrible"  à Khan Cheikhoun.

La candidate du Front national, Marine Le Pen, invitée de France 2, vendredi 7 avril.
La candidate du Front national, Marine Le Pen, invitée de France 2, vendredi 7 avril. (FRANCE 2 / FRANCEINFO)