VIDEO. Le député PS qui s'est rendu en Syrie sera sanctionné, selon Cambadélis

Le Premier secrétaire du PS a annoncé, jeudi sur RTL, que Gérard Bapt "sera déféré devant la haute autorité du Parti socialiste".

Voir la vidéo
RTL
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le déplacement de quatre parlementaires français en Syrie, mercredi 25 février, n'a pas plu au quai d'Orsay. Ni à Jean-Christophe Cambadélis, le Premier secrétaire du Parti socialiste qui semble bien décidé à prendre "des sanctions" contre Gérard Bapt. Le député PS de Haute-Garonne et président du groupe amitié France-Syrie à l'Assemblée, s'est rendu à Damas avec le député UMP Jacques Myard, le sénateur UMP et président du groupe d'amitié France-Syrie au Sénat Jean-Pierre Vial, et le sénateur UDI François Zocchetto. L'élu PS n'a toutefois pas participé à la rencontre avec le président syrien Bachar Al-Assad mercredi à laquelle ont assisté les trois autres parlementaires. 

"Je condamne totalement ce déplacement : Bachar n'est pas un dictateur, c'est un boucher, a déclaré Jean-Christophe Cambadélis, jeudi 26 février sur RTL. Il sera déféré devant la haute autorité du Parti socialiste."

Paris refuse tout contact avec Damas

Sera-t-il exclu du parti ? "La haute autorité dira s'il a enfreint les statuts du parti", a conclu Jean-Christophe Cambadélis. La démarche des quatre élus tranche avec la ligne diplomatique adoptée depuis mars 2012 par la France, qui refuse tout contact avec le régime de Damas.

Jean-Christophe Cambadélis à Paris, le 7 février 2015.
Jean-Christophe Cambadélis à Paris, le 7 février 2015. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)