"Deux bombes ont explosé dans le parking du palais de justice dans le secteur de Marjé à Damas. Une troisième n'a pas explosé." C'est ainsi que la télévision d'Etat syrienne a annoncé jeudi 28 juin qu'un attentat à la bombe avait été commis dans le centre de la capitale syrienne. Elle a qualifié l'attentat de "terroriste", mais n'a pas dit dans l'immédiat s'il a fait des victimes.

Une source policière sous couvert de l'anonymat a affirmé à l'AFP que deux bombes magnétiques avaient explosé sous deux voitures de magistrats dans le parking à ciel ouvert, tandis qu'une troisième avait été désamorcée. La télévision syrienne a diffusé des images montrant de grosses fumées noires se dégageant du parking, avec de nombreuses voitures en feu et des pompiers tentant d'éteindre les flammes.

Des pompiers éteignent les flammes après un attentat à la bombe sur un parking devant le Palais de justice de Damas (Syrie), le 28 juin 2012
Des pompiers éteignent les flammes après un attentat à la bombe sur un parking devant le Palais de justice de Damas (Syrie), le 28 juin 2012 (SANA / AFP)