Syrie. Deux attentats à la voiture piégée font plus de 50 morts dans la banlieue de Damas

Ce bilan a été établi par l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

L\'attentat a frappé la ville de Jaramana, dans la banlieue de Damas (Syrie), le 28 novembre 2012.
L'attentat a frappé la ville de Jaramana, dans la banlieue de Damas (Syrie), le 28 novembre 2012. (AFP)
avatar
franceinfo avec AFP et ReutersFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

SYRIE - Deux attentats à la voiture piégée ont secoué la ville de Jaramana, dans la banlieue de Damas (Syrie), mercredi 28 novembre. 54 personnes ont été tuées et 120 autres blessées selon le dernier bilan de l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

Selon des habitants, les attentats simultanés ont eu lieu vers 6h30 dans cette ville où vivent en majorité des Druzes et des chrétiens, qui ont constitué des milices pour défendre leur quartier.

L'agence de presse officielle confirme

L'agence officielle syrienne Sana a confirmé "deux attentats terroristes". La chaîne de télévision Addounia a diffusé des images montrant des pompiers en train d'éteindre les flammes s'élevant de deux véhicules calcinés.

Des ambulances ont été vues sur les lieux des attaques, a précisé l'OSDH, une ONG qui s'appuie sur un large réseau de militants et de médecins en Syrie, en proie à un conflit armé depuis vingt mois.