VIDEO. Syrie : le combat d'un oncle pour venger Ahmad, torturé à mort pour une chanson

Ahmad avait 14 ans. Il a été tué en Syrie pour avoir téléchargé sur son téléphone une chanson critiquant le régime de Bachar Al-Assad. Son oncle souhaite le venger en ayant recours à la justice. 

Voir la vidéo
France 2

Mis à jour le , publié le

Il est l'un des symboles parmi tant d'autres du conflit syrien qui dure depuis cinq ans déjà. Cinq longues années de misère humaine, de dramatiques tueries, de familles déchirées et une situation toujours aussi explosive.

Ahmad avait 13 ans quand la guerre a frappé la Syrie. Son frère n'a survécu que quelques mois. Lui est resté en vie jusqu'à l'été 2012. Il est arrêté à un barrage dans un taxi collectif. Il a téléchargé sur son portable une chanson anti-Bachar Al-Assad. Une imprudence qui va lui coûter très cher.

Un calvaire puis la mort

Des gardes traquent les personnes opposées au régime. Ahmad est considéré comme tel. Torturé parfois par trois hommes, mis à l'écart dans un bâtiment, il est finalement tué. Des photos de son cadavre sont envoyées à sa famille. Des clichés difficilement soutenables.

Son oncle, réfugié politique en France, ne veut pourtant pas employer les mêmes méthodes. "Je ne veux pas le venger par les mêmes procédés qu'eux. Je ne veux pas tuer. Je veux venger ce gamin par la loi, par la justice. C'est mon vœu." Comme Ahmad, des milliers de Syriens hostiles à Bachar Al-Assad sont torturés chaque jour et détenus dans des conditions inhumaines.

Le JT
Les autres sujets du JT
Capture d'écran d'un reportage sur Ahmad, un adolescent de 14 ans, tué par le régime pour une chanson critiquant Bachar Al-Assad. 
Capture d'écran d'un reportage sur Ahmad, un adolescent de 14 ans, tué par le régime pour une chanson critiquant Bachar Al-Assad.  (FRANCE 2)