DOCUMENT FRANCE 2. Syrie : à Alep, l'école continue malgré la guerre

Pour se protéger des bombardements et des attaques incessantes, les écoles ont déménagé dans des refuges souterrains. Les enfants, orphelins, sont accueillis par des bénévoles.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

L'école malgré la guerre. En Syrie, malgré les bombardements et les attentats, l'école tente de se poursuivre. Pour se protéger, les établissements ont déménagé dans des refuges, sous la terre. A Alep, les enfants orphelins sont accueillis par des bénévoles dans ces souterrains, où ils sont hébergés. "Un missile est tombé sur notre maison, mon père et ma mère ont été tués. Je me suis retrouvé seule pendant deux mois avec mes frères et soeurs", explique Moufida Kassav, 8 ans.

2,5 millions d'enfants pas scolarisés

A la surface, le quartier est géré par la rébellion, et bombardé sans relâche par l'aviation russe. Alors, l'école s'organise. "Nous avons deux étages au sous-sol. Nous y envoyons les enfants pour les protéger des barils d'explosifs lancés par le régime d'Assad, et des bombardements russes", explique le directeur de l'école, Asmar Al-Halabi. Au sous-sol, les enfants travaillent, dans le bruit du générateur, qui permet d'assurer un minimum d'électricité. Près de 2,5 millions d'enfants syriens ne sont plus scolarisés à cause du conflit. Des milliers ont été tués.

Le JT
Les autres sujets du JT
(FRANCE 2)