Soutien de Marine Le Pen à Bachar Al-Assad : elle montre "son vrai visage", selon Jean-Marc Ayrault

Jean-Marc Ayrault s'indigne du soutien apporté par Marine Le Pen au président syrien Bachar Al-Assad. Le ministre des Affaires étrangères estime mercredi que la candidate FN à la présidentielle montre "son vrai visage, ses vraies convictions".

Le ministre des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, lors d\'une réunion du G20 à Bonn, en Allemagne, le 17 février 2017.
Le ministre des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, lors d'une réunion du G20 à Bonn, en Allemagne, le 17 février 2017. (SASCHA SCHUERMANN / AFP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

"Madame Le Pen a montré son vrai visage, ses vraies convictions", a affirmé, mercredi 22 février sur franceinfo Jean-Marc Ayrault, le ministre des Affaires étrangères, qui dénonce les propos de la présidente du Front national sur le président de la Syrie, Bachar Al-Assad.

En visite au Liban en début de semaine, Marine Le Pen a estimé, lundi à l'issue de son entretien avec le Premier ministre libanais Saad Hariri, que le dirigeant syrien était "la seule solution viable" contre l'Etat islamique. "Je ne voulais pas laisser passer une telle incongruité, une telle irresponsabilité", insiste Jean-Marc Ayrault. Marine Le Pen "préfère soutenir un dictateur qui a la responsabilité de plus 300 000 morts dans son pays", ajoute-t-il. 

Il rappelle que la moitié de la population syrienne est déplacée, dont beaucoup de réfugiés. "Elle a tendance à l'oublier", martèle Jean-Marc Ayrault.

"Marine Le Pen a montré son vrai visage" - Jean-Marc Ayrault
--'--
--'--