"Peshmerga" : l’hommage de BHL aux héros kurdes

Bernard-Henri Lévy est sur le plateau du Grand Soir 3 ce lundi 6 juin pour parler de son dernier film" Peshmerga", présenté hors compétition au Festival de Cannes.

Voir la vidéo
France 3
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Littéralement, le mot Peshmerga signifie les "Kurdes qui affrontent la mort avec économie et mesure" en Syrie, explique Bernard-Henri Lévy dans le Grand Soir 3 ce lundi. C'est ce qui a "bouleversé" le philosophe chez ces femmes et chez ces hommes.

"Ils prennent le risque de mourir en faisant tout pour vivre", explique-t-il. Et d’ajouter : "Dans ce périple de 1 000 kilomètres, dans cette armée vaillante et disciplinée, j'ai rencontré des personnages magnifiques, des hommes et des femmes simples, mais qui sont des héros".

Mère allaitante et combattante à la fois

BHL cite en exemple "cette jeune femme qui allaite son bébé le matin avant de partir au combat. Ce jeune général aux cheveux blancs qui va mourir pendant le film et qui se battait devant ses soldats et non pas derrière".

Le réalisateur de Peshmerga, "à la recherche de l'islam démocratique, de l'islam des lumières", estime que "c'est là-bas qu'il s'incarne de manière exemplaire. Chez ces Kurdes qui protègent les chrétiens, qui ont des commandants juifs dans leurs rangs".

Le JT
Les autres sujets du JT