Alep : au cœur des évacuations

Froid, neige et manque de nourriture, des observateurs dénoncent les conditions d'évacuation des civils à Alep en Syrie.

Voir la vidéo
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Sortir d'Alep (Syrie) à tout prix. Au bout de cette rue dévastée, des milliers de personnes patientent encore. Alors même retardée par une tempête de neige, l'évacuation se poursuit. Lorsque nous arrivons à Alep cet après-midi, mercredi 21 décembre, un convoi s'immobilise à ce barrage. Ce sont les soldats russes qui tiennent la porte de sortie. Ils procèdent à une fouille en règle des soutes, à la recherche d'armes lourdes ou de munitions.

Des violences signalées

Personne ne monte à bord. À travers les vitres gelées, on distingue les visages tendus de ceux qui fuient la ville. Les membres de la Croix-Rouge sont là pour jouer les intermédiaires en cas de besoins. Pas d'incident cette fois mais à plusieurs reprises des violences commises par des milices pro-régime ont été signalées sur les habitants quittant la ville. Selon la Croix-Rouge, plus de 25 000 personnes ont déjà été évacuées.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'évacuation des civils à Alep (Syrie) a débuté le 15 décembre 2016.
L'évacuation des civils à Alep (Syrie) a débuté le 15 décembre 2016. (JUMA MOHAMMAD / MAXPPP)