Quatre milliards de personnes sont privées d’internet

Selon la Banque Mondiale, plus de 4 milliards de personnes restent privées d'accès à internet sur le globe, creusant un "fossé numérique" qui tient également au fait que les nouvelles technologies profitent en grande partie aux pays riches.

(De l’autre côté du "fossé numérique", c’est l'Inde compte le plus de personnes dépourvues de connexion au net © Maxppp)
Radio France

Mis à jour le
publié le

 Bénéficier d’un accès internet reste un privilège de pays riche : selon un rapport de la Banque Mondiale, quatre milliards de personnes sont encore privées d’un accès à internet dans le monde.

 

De l’autre côté du "fossé numérique", c’est l'Inde compte le plus de personnes dépourvues de connexion au net (1,1 milliard), suivie par la Chine (755 millions) et l'Indonésie (213 millions). Au total, 4,2 milliards d'individus sont privés d'internet à l'heure d'actuelle, soit près de 60% de la population mondiale. Sur le haut débit, l’écart est encore plus grand : seulement 1,1 milliard d'individus en bénéficie, soit moins de 15% de la population mondiale.

 

La Banque note cependant que parmi les 20% des ménages les plus pauvres sur le globe, près de 7 sur 10 possèdent ainsi un téléphone mobile.

Par ailleurs, le nombre d'internautes sur le globe a plus que triplé en dix ans, passant d'un milliard en 2005 à 3,2 milliards à la fin de 2015.