Yémen : la dernière otage française libérée

Nourane Houas était en poste à la Croix-Rouge au Yémen lorsqu'elle a été enlevée le 1er décembre 2015.

Voir la vidéo
France 3
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Après dix mois de détention au Yémen, les premières images de Nourane Houas apparaissent. Elle vient d'atterrir à Oman, où elle a été transférée par les autorités de ce pays, qui a joué un rôle clef dans la négociation. "Je suis très heureuse d'avoir été libérée, je voudrais remercier le sultan d'Oman, car c'est une personne qui s'est beaucoup investie", a-t-elle déclaré.

Une rançon ?

Cette employée franco-tunisienne de la Croix-Rouge avait été enlevée par des hommes armés alors qu'elle se rendait à son travail, à Sanaa au Yémen, un pays déchiré par une lutte entre le gouvernement et les rebelles chiites. Pendant 10 mois, de lentes négociations vont être menées dans la plus grande discrétion. Nourane Houas va se reposer quelques jours à Oman avant de rentrer en France. Selon des sources diplomatiques, la raison de son enlèvement ne serait pas politique, mais liée à l'obtention d'une rançon.

Le JT
Les autres sujets du JT
Nourane Houas s\'exprime devant la presse, le 4 octobre 2016, à Mascate (Oman).
Nourane Houas s'exprime devant la presse, le 4 octobre 2016, à Mascate (Oman). (ONA / AFP)