VIDEO. Au Yémen, la coalition reprend ses bombardements sur Sanaa

Au moins quatorze personnes ont perdu la vie. Cela faisait trois mois que la capitale n'avait plus été bombardée par les avions de la coalition arabe alliée au pouvoir, qui lutte contre les rebelles chiites houtis.

Voir la vidéo
AP
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Des bombardements intensifs visent la région de Sanaa, au Yémen, mardi 9 août. Ils sont conduits par la coalition arabe alliée au pouvoir et ont repris trois jours après l'échec apparent de pourparlers de paix inter-yéménites. Ces bombardements ont entraîné la fermeture de l'aéroport de la capitale contrôlée par les rebelles. Au moins quatorze personnes ont été tuées dans un raid sur une usine.

Une fabrique de produits alimentaires touchée

C'est la première fois en plus de trois mois que les avions de la coalition, dirigée par l'Arabie saoudite, bombardent des cibles dans la capitale du Yémen, pays ravagé depuis plus d'un an par un conflit meurtrier. Selon le porte-parole de la coalition, les raids ont pris pour cibles des objectifs militaires aux alentours de Sanaa.

Les premiers raids ont été lancés dans la nuit et les frappes se sont intensifiées mardi, ont indiqué des habitants de la capitale sous contrôle total des rebelles chiites houthis depuis janvier 2015. Le porte-parole des rebelles, Mohammed Abdelsalam, a affirmé sur Facebook que la coalition avait "commis un crime odieux en visant [mardi] matin une fabrique de produits alimentaires au centre de Sanaa", faisant "des morts et des blessés civils, dont des femmes et des enfants".

Des pompiers tentent d'éteindre un feu dans une fabrique de produits alimentaires, à Sanaa (Yémen), après un bombardement, le 9 août 2016.
Des pompiers tentent d'éteindre un feu dans une fabrique de produits alimentaires, à Sanaa (Yémen), après un bombardement, le 9 août 2016. (HANI MOHAMMED / AP / SIPA)