VIDEO. Voilée, Sophia Aram ironise sur la Légion d'honneur remise au prince saoudien

Lundi, pour sa rubrique quotidienne sur France Inter, l'humoriste a critiqué avec ironie la remise de la Légion d'honneur au prince héritier d'Arabie saoudite, en enfilant un voile noir pour camper une Saoudienne reconnaissante.

FRANCE INTER / DAILYMOTION
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Elle a l'habitude de manier l'humour en terrain glissant. Lundi 7 mars, Sophia Aram a ainsi profité de la venue du ministre des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, dans la matinale de France Inter pour aborder un sujet polémique, à savoir la remise par François Hollande de la Légion d'honneur à Mohammed ben Nayef, prince héritier d'Arabie saoudite, effectuée en toute discrétion. Habillée d'un voile et de gants noirs, Sophia Aram s'est adressée au ministre en campant une Saoudienne ironiquement reconnaissante.

"C'est dommage quand même d'avoir fait ça en catimini, sans darbouka ni trompettes, parce que si vous m'aviez prévenue, a ainsi lancé la chroniqueuse, avec un accent arabe très prononcé. Moi, j'aurais pu demander à ma bonne philippine de faire péter le Champomy, je serais pas venue avec mes mains de tentatrice vides."

"C'est toujours mieux de vendre rien du tout que de vendre son honneur"

Abordant tour à tour la question des décapitations et des ventes d'armes, l'humoriste n'a réussi à arracher qu'un léger sourire à Jean-Marc Ayrault. Il faut dire qu'elle a conclu en abordant le sort de Raïf Badawi, blogueur saoudien emprisonné et condamné à 1 000 coups de fouet, et celui d'Ali al-Nimr, condamné à la crucifixion : "Plutôt que de (…) donner [la Légion d'honneur] à n'importe qui, si vous alliez l'accrocher sur la poitrine de Raïf Badawi ou sur celle d'Ali al-Nimr, je sais pas si ça aiderait à vendre des Rafale, mais c'est toujours mieux de vendre rien du tout que de vendre son honneur."

Cette chronique a immédiatement été saluée sur les réseaux sociaux.

Disant "comprendre" les réactions négatives, Jean-Marc Ayrault a rappelé que "l'Arabie saoudite a un rôle à jouer" dans la crise en Syrie, et que la France doit discuter "en paix" avec Riyad. "C'est une tradition diplomatique, et je pourrais vous en citer plein, des Légions d'honneur qui ont été données..." a ajouté le chef de la diplomatie française.

L'humoriste Sophia Aram, le 7 mars 2016, à l'antenne de France Inter.
L'humoriste Sophia Aram, le 7 mars 2016, à l'antenne de France Inter. (FRANCE INTER)