On craignait des débordements au Caire (Egypte) et dans d'autres villes arabes devant les ambassades et consulats de France, vendredi 21 septembre, jour de protestation contre les "atteintes à l'islam", après la diffusion d'extraits d'un film islamophobe et la publication par Charlie Hebdo de caricatures de Mahomet.

Dans la capitale égyptienne, le cordon de sécurité était imposant face aux manifestants qui scandaient "Allah akbar !" devant la représentation française, non loin de la place Tahrir. Certains brandissaient un drapeau noir jihadiste.

La police anti-émeute égyptienne devant l'ambassade de France au Caire vendredi 21 septembre 2012
La police anti-émeute égyptienne devant l'ambassade de France au Caire vendredi 21 septembre 2012 (MOHAMED ABD EL GHANY / REUTERS)