"La France travaille pour la paix." Invité lundi 11 novembre sur Europe 1, le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a défendu la position de la France lors des négociations sur le programme nucléaire iranien ce week-end à Genève (Suisse). L'attitude intransigeante de la France a été critiquée par l'Iran mais louée par les néoconservateurs américains.

"Nous sommes fermes, nous ne sommes pas fermés", a martelé le ministre, assurant que la France "n'est ni isolée, ni suiviste, la France est indépendante". "Je constate un changement très important de la part des Iraniens, a toutefois reconnu Laurent Fabius, en faisant allusion à la politique d'ouverture du nouveau président Hassan Rohani. Mais nous voulons aller jusqu'au bout. J'ai bon espoir qu'on arrive à un bon accord."

Le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, le 6 novembre 2013 à Paris.
Le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, le 6 novembre 2013 à Paris. (ALAIN JOCARD / AFP)