Une montgolfière, qui s'était envolée à l'aube à Louxor, dans le sud de l'Egypte, mardi 26 février, avec 21 personnes à son bord, a pris feu et explosé à 300 mètres d'altitude. Dix-neuf touristes, en majorité occidentaux et asiatiques, ont péri dans l'explosion, une des plus meurtrières de ce type depuis une vingtaine d'années. Les victimes sont des ressortissants de Hong Kong, du Japon, de Grande-Bretagne, de France et de Hongrie. Le ministère français des Affaires étrangères a confirmé mardi la mort de deux Français.

Le pilote ainsi qu'un des passagers ont survécu à l'accident qui aurait été provoqué par une explosion dans le tuyau reliant la bonbonne de gaz et le brûleur chargé d'envoyer de l'air chaud dans la toile de l'aérostat. Le pilote, qui souffre de brûlures, a eu la vie sauve en sautant de la nacelle alors qu'elle se trouvait à une dizaine de mètres du sol.

Le Premier ministre égyptien a ordonné une enquête sur l'accident et le gouverneur de Louxor a interdit les excursions en montgolfière dans tout le gouvernorat, sans préciser la durée de cette interdiction. En 2009, 13 touristes étrangers avaient été blessés lorsque leur montgolfière s'était écrasée en heurtant un poteau téléphonique à Louxor en raison d'une surcharge de l'appareil.

Une montgolfière, qui s'était envolée à l'aube à Louxor, dans le sud de l'Egypte, mardi 26 février 2013 avec 21 personnes à son bord, a pris feu et explosé à 300 mètres d'altitude. Dix-neuf touristes, en majorité occidentaux et asiatiques, ont péri dans l'explosion.
Une montgolfière, qui s'était envolée à l'aube à Louxor, dans le sud de l'Egypte, mardi 26 février 2013 avec 21 personnes à son bord, a pris feu et explosé à 300 mètres d'altitude. Dix-neuf touristes, en majorité occidentaux et asiatiques, ont péri dans l'explosion. (STR / AFP)