Des combats entre forces turques et combattants du Parti des travailleurs du Kurdistan, le PKK, ont éclaté mardi 19 juin dans la province d'Hakkari, frontalière de l'Irak et de l'Iran, faisant huit morts parmi les militaires et dix dans les rangs des insurgés, selon les autorités turques.

Les séparatistes kurdes auraient  attaqué simultanément  trois postes militaires. Le bilan de ces affrontements mortels est sans précédent depuis plusieurs mois. Les opérations de l'armée, qui compte 16 blessés, sont toujours en cours dans ce secteur. Les assaillants auraient eux regagné leurs bases dans le nord de l'Irak.

Plus de 40 000 personnes ont trouvé la mort depuis que le PKK, considéré comme un mouvement terroriste par la Turquie, les Etats-Unis et l'Union européenne, a pris les armes en 1984.

Une ambulance transportant des blessés après un affrontement entre forces armées turques et combattants du PKK, dans la province d'Hakkari (Turquie), le 19 juin 2012.
Une ambulance transportant des blessés après un affrontement entre forces armées turques et combattants du PKK, dans la province d'Hakkari (Turquie), le 19 juin 2012. (REUTERS)