13h15, France 2

VIDEO. "13h15". Jérusalem : une brève histoire du Saint-Sépulcre

Aujourd’hui, deux millions de pèlerins viennent s’incliner chaque année devant le marbre rose du Saint-Sépulcre à Jérusalem. Ils pensent qu’il est le lieu de la crucifixion de Jésus, mais aussi son tombeau. Deux mille ans d’histoire... Extrait du magazine "13h15".

Voir la vidéo
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

A l’époque de Jésus, les croix des condamnés à mort sont érigées sur la colline du Golgotha, ou mont du Calvaire. Non loin, des cubes sont taillés dans la roche pour y déposer les corps des suppliciés. En l'an 132 de notre ère, l’empereur romain Adrien ne veut plus voir défiler à cet endroit celles et ceux qui se définissent comme chrétiens. Pour mettre fin à ces scènes d’idolâtrie, il fait construire un temple dédié à Jupiter sur le rocher.

En 335 après J.-C., l’empereur Constantin cesse de persécuter les chrétiens et se convertit au christianisme. Il rase le temple érigé par Adrien et fait bâtir le premier Saint-Sépulcre. L’édifice est ensuite pillé par les Perses et détruit par le calife Hakim le Fou, il y a un millénaire. Les croisés ont ensuite construit les bases de l’église actuelle qui se trouve à Jérusalem.

"On croit en Moïse, Jésus et Mahomet"

L’église du Saint-Sépulcre a été restaurée au fil du temps car elle a été partiellement détruite par un incendie et un tremblement de terre. Aujourd’hui, deux millions de pèlerins viennent s’incliner chaque année devant le marbre rose du Saint-Sépulcre, qu’ils pensent être le lieu de la crucifixion de Jésus, mais aussi son tombeau. La basilique abrite six communautés religieuses. Ses gardiens sont tous issus des deux mêmes familles, voisines du lieu sacré, depuis le XIIe siècle.

"Notre famille détient les clés depuis Aladin en 1187, explique Adeeb Jawab Joudeh al Husseini, gardien des clés du Saint-Sépulcre. On se les transmet depuis plus de huit cent cinquante ans. J’avais huit ans quand mon père me les a données la première fois pour ouvrir l’église. Je suis musulman. On parle beaucoup de Jésus dans notre Coran. C’est notre prophète, comme Mahomet ou Moïse. On croit en Moïse, Jésus et Mahomet."

13H15 / FRANCE 2
13H15 / FRANCE 2 (CAPTURE ECRAN / 13H15 / FRANCE 2)