Un gigantesque incendie ravage un hôtel de Dubaï avant les célébrations du Nouvel An

L'Adress Hotel a été envahi par les flammes en une heure.

L'Adress Hotel a été ravagé par les flammes dans le centre de Dubai, jeudi 31 décembre au soir.
L'Adress Hotel a été ravagé par les flammes dans le centre de Dubai, jeudi 31 décembre au soir. (AHMED JADALLAH / REUTERS)

Mis à jour le , publié le

Un incendie gigantesque faisait rage jeudi 31 décembre soir dans un hôtel de luxe de Dubaï, l'Adress Hotel. Ce prestigieux hôtel construit en 2008, haut de 300 mètres, se se situe près de la plus haute tour du monde, le Burj Khalifa, autour de laquelle commençaient à se rassembler des spectateurs pour le feu d'artifice du Nouvel An. Des témoins près de la tour Burj Khalifa ont indiqué que d'immenses flammes rougeoyantes étaient visibles le long des murs de l'hôtel. 

L'hôtel a été évacué à temps, mais au moins seize personnes ont été blessées, dont 14 légèrement, selon le bureau de presse du gouvernement de l'émirat. Une personne a été victime d'une crise cardiaque mais n'est pas décédée et aucun enfant n'a été blessé, a ajouté ce bureau de presse dans un tweet.

Les festivités du Nouvel An maintenues

Comme l'explique le journal dubaïote Khaleej Times, des scènes de panique ont suivi l'incendie dans un centre commercial voisin.

Un témoin, Raphaël Slama, a indiqué à l'AFP que l'incendie s'était déclaré peu après 21h30 locales (18h30 heure française) et qu'il s'était répandu très rapidement sur une dizaine d'étages."Des gens sont en train d'être évacués", a-t-il dit peu après 22 heures.

Le directeur général de la Défense civile, le général Rashed al-Matrouchi, a affirmé que la plupart des flammes n'avaient pas pénétré à l'intérieur de l'hôtel. Vers 23 heures, les flammes semblaient avoir faibli, alors qu'un énorme panache de fumée noire envahissait le ciel de Dubaï.

Malgré cet incendie, les autorités ont assuré vouloir maintenir les célébrations du Nouvel An. Les festivités prévoyaient notamment un énorme feu d'artifice, assuré par des artificiers français, près du Burj Khalifat voisin.