VIDEO. Sur le front de Mossoul, des bénévoles américains soignent les peshmergas

Des infirmiers étrangers bénévoles forment une petite unité médicale qui accompagne les peshmergas kurdes dans leur combat contre l'Etat islamique.

Voir la vidéo
CAMILLE COURCY, FRANCK GENAUZEAU et YANN KADOUCH - FRANCE 2
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

L'offensive lancée depuis plus d'une semaine pour la reconquête de Mossoul, dans le nord de l'Irak, progresse, mais les combats sont âpres. Des infirmiers étrangers bénévoles forment une petite unité médicale qui accompagne les combattants pershmergas kurdes.

"C'est ma façon de combattre ce que fait Daech"

Peter Reed, un Américain de 27 ans, est ancien soldat qui a servi en Afghanistan. Il a utilisé ses économies pour venir donner un coup de main aux combattants kurdes. Sa mission, dit-il, est de "sauver des vies de peshmergas". Quant à John Rieth, ambulancier et employé du textile aux Etats-Unis, il vit l'avancée parmi les troupes kurdes comme un combat personnel : "Daech, ça craint, c'est un cancer et c'est ma façon à moi de combattre ce qu'ils font à notre monde."

Les tirs de mortiers s'abattent sur les combattants kurdes, et lorsqu'une voiture piégée par les jihadistes explose sur une colonne de peshmergas, ces infirmiers étrangers foncent pour ramener les blessés au plus vite et leur porter secours. Les reporters de France 2 ont embarqué avec cette équipe médicale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des combattants kurdes s'approchent d'un véhicules explosé, le 24 octobre 2016, sur le front de Mossoul en Irak. 
Des combattants kurdes s'approchent d'un véhicules explosé, le 24 octobre 2016, sur le front de Mossoul en Irak.  (AHMED JADALLAH / REUTERS)