VIDEO. Fabius propose un "pont européen de solidarité" pour envoyer l'aide humanitaire en Irak

Le ministre des Affaires étrangères s'est exprimé depuis la ville irakienne d'Erbil, où il s'est rendu dimanche matin. 

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

"La France fait tout ce qu'elle peut faire, mais ça n'est pas suffisant." Laurent Fabius a proposé sur France 2, dimanche 10 août, de mobiliser l'Union européenne afin d'acheminer l'aide humanitaire en Irak. "Je vais lancer, à partir de lundi, le projet d'un pont européen de solidarité. Si l'ensemble des 27 pays se mettent d'accord pour pratiquer un pont européen de solidarité sur toute une série de biens qui sont nécessaires, je pense que ce sera très apprécié", a-t-il dit, depuis Erbil (Irak). Selon le ministre des Affaires étrangères, cette initiative répond à une demande du président du gouvernement régional du Kurdistan, Massoud Barzani.

Pas d'intervention militaire mais de possibles livraisons d'armes

La France compte-t-elle s'impliquer militairement, comme les Etats-Unis, pour combattre les jihadistes qui progressent dans le nord de l'Irak ? "La réponse, pour le moment, est non", affirme Laurent Fabius, rappelant que la "doctrine française" est "de ne pas intervenir s'il n'y a pas un feu vert du Conseil de sécurité de l'ONU et une menace directe pour nos ressortissants"

Le ministre rapporte cependant que les jihadistes de l'Etat islamique possèdent "des armes très sophistiquées qu'il a prélevées sur l'armée irakienne". "Il faudra d'une manière ou d'une autre qu'ils puissent être livrés d'une façon sûre en matériel qui se permettent de défendre et de contre-attaquer". Si la France décide de livrer des armes, par exemple aux Kurdes, cette opération se fera "en liaison avec les Européens". 

(SAFIN HAMED / AFP)