VIDEO. "Détruire Daech partout où il se trouve", lance Hollande après sa rencontre avec Obama

A la Maison Blanche avec le président américain, mardi, François Hollande a appelé à livrer contre le groupe Etat islamique une bataille "commune, collective et implacable".

Voir la vidéo
REUTERS
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Depuis Washington, mardi 24 novembre, après une heure quarante d'entretien à la Maison Blanche avec Barack Obama, François Hollande a appelé à livrer contre le groupe Etat islamique (EI) une bataille "commune, collective et implacable". Le président américain lui a apporté son soutien sur l'intensification des frappes contre l'organisation jihadiste en Syrie comme en Irak.

Devant la presse, François Hollande a appelé à "soutenir tous ceux qui combattent au sol Daech et faire en sorte que ces forces-là puissent être aidées, équipées, par l'ensemble des pays qui veulent, sur le plan militaire, détruire Daech". Il a aussi jugé "urgent de fermer la frontière entre la Syrie et la Turquie pour qu'aucun terroriste ne vienne en Europe pour perpétrer des actes barbares".

Hollande réaffirme la nécessité d'une transition en Syrie

Le président de la République a appelé de ses vœux un renforcement des échanges d'informations entre alliés, ce que Barack Obama lui a promis. "Les Etats-Unis vont rapidement partager leurs renseignements avec la France", a dit le président américain.

Voir la vidéo

François Hollande a affirmé que la France n'interviendrait pas au sol en Syrie, mais soutiendrait les forces locales qui combattent l'EI. Il a aussi réaffirmé que le président syrien, Bachar Al-Assad, devait quitter le pouvoir au plus vite, en cas de transition politique dans ce pays en guerre.

Barack Obama et François Hollande tiennent une conférence de presse à la Maison Blanche à Washington,  le 24 novembre 2015.
Barack Obama et François Hollande tiennent une conférence de presse à la Maison Blanche à Washington,  le 24 novembre 2015. (YURI GRIPAS / AFP)