VIDEO. A Mossoul, les soldats irakiens entrent dans le quartier de la mosquée al-Nouri

Les forces irakiennes ont annoncé avoir repris jeudi le site de la mosquée emblématique d'al-Nouri, à Mossoul, en Irak. Selon le colonel américain Ryan Dillon, porte-parole de la coalition, la reprise de la totalité de la ville est une question de "jours". 


Reprise des quartiers de Mossoul et de la mosquée Al-Nouri
REUTERS et APTN
avatar
franceinfo avec AFP et ReutersFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Un bataillon irakien est entré dans le quartier où se trouve la mosquée al-Nouri à Mossoul, grande ville du nord de l'Irak, jeudi 29 juin. Les populations civiles de ces quartiers sont dirigées vers des points de regroupement en dehors de la ville.

Les forces irakiennes ont annoncé avoir repris le site de la mosquée emblématique d'al-Nouri, alors qu'elles poursuivent leur offensive pour chasser les jihadistes de leur dernier carré de la deuxième ville d'Irak. C'est dans cette mosquée qu'Abou Bakr al-Baghdadi avait fait en juillet 2014 son unique apparition publique connue en tant que chef du groupe terroriste Etat islamique, peu après que les jihadistes s'étaient emparés de Mossoul.

Des dizaines de milliers de civils retenus comme boucliers humains

A Mossoul, le groupe jihadiste contrôle toujours un petit secteur de la vieille ville, mais les rues étroites et la présence de nombreux civils rendent l'avancée des forces irakiennes extrêmement délicate. Des dizaines de milliers de civils sont "retenus comme boucliers humains" dans ce secteur, selon l'ONU.

La reprise de la totalité de la ville de Mossoul au groupe Etat islamique par les forces irakiennes est probablement une question de "jours", a indiqué jeudi un porte-parole militaire de la coalition à Bagdad. "Je ne peux pas fixer de date, mais je vois ça plutôt en jours qu'en semaines", a déclaré le colonel américain Ryan Dillon, porte-parole de la coalition qui lutte contre les jihadistes de l'Etat islamique, depuis la capitale Bagdad.

Vue de la mosquée détruite d\'Al-Nouri dans les quartiers occupés par les jihadistes à Mossoul (Irak), le 27 juin 2017
Vue de la mosquée détruite d'Al-Nouri dans les quartiers occupés par les jihadistes à Mossoul (Irak), le 27 juin 2017 (ERIK DE CASTRO / REUTERS)