Envoyé spécial, France 2

VIDEO. A 17 ans, Iman préparait un attentat kamikaze : elle témoigne dans "Envoyé spécial"

"Envoyé spécial" diffuse une enquête sur les femmes cachées de la sphère jihadiste, les "sœurs" de Daech. Dans cet extrait, un témoignage précieux et très rare : celui d'Iman, arrêtée alors qu'elle s'apprêtait à commettre un attentat.

Voir la vidéo
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

"Envoyé spécial" a réussi à convaincre des "sœurs" du jihad, ces femmes parfois très jeunes qui rejoignent l'organisation Etat islamique en Syrie ou, pire, fomentent des attaques sur le sol français, de livrer leur histoire. Dans cet extrait, Iman ose un témoignage précieux et très rare. 

Comment, à 17 ans, se décide-t-on à commettre un attentat ? A mourir en martyr ? Au début, Iman a peur, ne se sent "pas capable", mais l'endoctrinement fait son chemin. La jeune fille évoque ses doutes, sa crainte de "ne pas être une bonne musulmane" si elle recule. "Je me rendais compte que c'était grave, mais je me disais 'c'est pour Dieu, faut pas que t'aies peur'." Autre argument qui achève de la convaincre, "l'idée d'emmener toute sa famille au paradis" – selon le discours de Daech, celui qui meurt en martyr a le droit d'entrer au paradis avec 70 personnes de son entourage. Iman finit par dire "d'accord pour faire le kamikaze".

"J'en étais arrivée à détester la vie"

Qui l'a radicalisée ? Une certaine "Camille", une Française de 15 ans rencontrée sur Facebook, qu'elle dit n'avoir jamais vue dans la vraie vie. Elle évoque ce qu'elle prend pour une amitié à distance, en fait une emprise qui mène petit à petit l'adolescente à désirer "mourir en martyre". "Moi, je n'avais jamais pensé à mourir, parce que la vie, je l'ai toujours aimée. Là, en fait, j'en étais arrivée à détester la vie", confie-t-elle.

Quel était leur plan ? Très simple : voler les fusils de chasse du père de Camille, "et aller tuer des gens". Heureusement, deux jours avant de passer à l'acte, toutes deux sont arrêtées. Pour Iman, l'histoire finit bien. "Moi, franchement, ça m'a sauvé la vie, l'arrestation", sourit-elle aujourd'hui sous son masque, deux ans de réflexion plus tard.

Extrait de "Les sœurs, les femmes cachées du jihad", une enquête du magazine "Envoyé spécial" en coproduction avec SlugNews, TV Presse et France 24, diffusée le 2 février 2017.

A 17 ans, Iman préparait un attentat kamikaze : elle témoigne dans \"Envoyé spécial\".
A 17 ans, Iman préparait un attentat kamikaze : elle témoigne dans "Envoyé spécial". (FRANCE 2 / FRANCETV INFO)