Irak : un Américain défie les jihadistes de l'Etat islamique sur "Pokémon Go"

Cet ancien soldat, parti combattre le groupe terroriste en Irak, a capturé une créature virtuelle sur la ligne de front, près de Mossoul. Il a invité les jihadistes à l'affronter.

Un Américain joue à \"Pokémon Go\" à Times Square, à New York (Etats-Unis), le 11 juillet 2016.
Un Américain joue à "Pokémon Go" à Times Square, à New York (Etats-Unis), le 11 juillet 2016. (MARK KAUZLARICH / REUTERS)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

On peut jouer à Pokémon Go un peu partout. Y compris en Irak. Louis Park, un ancien soldat américain, a ainsi posté une image d'un Pokémon qu'il a capturé sur la ligne de front avec le groupe Etat islamique, raconte Buzzfeed (en anglais).

"Je viens d'attraper mon premier Pokémon sur la ligne de front de Mossoul, vers Teleskuf [un village au nord de la ville irakienne]. Daesh, viens me défier pour un match Pokémon", écrit sur Facebook cet ancien GI qui a rejoint les rangs des kurdes pour combattre les jihadistes.

"Ce n'est pas une blague"

Face à la reprise de ce message dans de nombreux journaux américains, Louis Park a publié une mise au point sur son compte Instagram, mardi 12 juillet. "J'espère que tout cela aidera à attirer l'attention sur le combat des peshmergas et de Dwekh [une milice qui recrute des étrangers pour défendre les chrétiens en Irak], ajoute l'ancien soldat. Les gens savent que je ne suis pas ici pour moi, mais que je crois en ce que je fais. Ce n'est pas une blague. J'ai juste fait cette photo par insolence et parce que j'aime les Pokémon." 

Well...had to go private on fb I Hope This all helps draw attention to the peshmerga and Dwehk. Sad that it takes pop culture to do that. Half the articles are done with out consent including the first. People know I'm not here for myself and I believe in what I do. This is no joke. I'll watch what i post. I don't need the coverage, the Kurds and Assyrians do. I just made the picture post to be cheeky. I love pokemon. Woop de doo. If you see the articles, comment about the peshmerga And Dwehk. I'll try to use this to draw support for them best I can. I'd ask journalists to do the same.

A photo posted by Tex (@louis_tex) on